Un nouvel espace pour Dour

L’affiche hip hop, trip hop et afrobeat du festival s’achève en beauté avec les confirmations de jeunes prodiges, de groupes mythiques et de découvertes.

Après s’être reformé à Coachella le week-end dernier, Jurassic 5 (Cut Chemist, DJ Nu-Mark, Akil, Chali 2na, Zaakir aka Soup, Mark 7even) sera présent en exclusivité à Dour cet été ! On ajoute également le groupe de Kool Keith,Ultramagnetic MC’s, véritable figure emblématique du mouvement hip hop. Le défricheur de sons et de talents Gilles Peterson rejoint quant à lui le plateau de Lefto le samedi. Veence Hanao, meilleur espoir du rap belge actuel et véritable coup de cœur de cette édition, balancera ses textes saisissants au rythme de ses jeux de scène. Et puisqu’il est question de jeunes prodiges, direction les Etats-Unis pour découvrir Watsky et son rap d’une rapidité déconcertante. Bref retour vers les légendes avec The Herbaliser qui répandront sur la Plaine de la Machine à Feu, leur amour pour le hip-hop, le funk et le jazz. Une passion que partage amplement Jungle by Night, tribu de jeunes Hollandais qui transcenderont avec leur sauvage mélange d’ethio-Jazz, d’afrobeat et de funk.

Dour confirme les premiers noms dub pour Dour 2013 et annonce un nouvel espace sur le site du festival !

NEW 25th! Le festival a créé un nouvel espace, le Dub Corner: une scène entièrement dédiée au dub durant deux jours! Les très talentueux touche-à-tout Blackboard Jungle Sound System joueront les maîtres de cérémonies du Dub Corner et recevront chaque jour des invités. Le projet Dub Invaders High Tone Crew SoundSystem investira le Dub Corner le samedi. Encore un peu de patience, vous saurez bientôt qui sont les autres invités !

Le dimanche soir, The Bug feat. Flowdan, Daddy Freddy and Miss Red et leur promesse de performance remarquable, les Ecossais Mungo’s Hifi feat. YT & Solo Banton mais aussi le meilleur artisan du dubstep français Panda Dub déverseront dans la Boombox leurs sons avec autant de générosité et de force qu’un whisky vieilli en fût !

Une dernière touche d’amour pour les musiques électroniques ! Le ton est donné, vos corps et vos esprits danseront aux rythmes insomniaques des musiques électroniques.

Maître incontesté dans l’art de mettre le feu à un dancefloor, Brodinski est de retour à Dour. Les sonorités minimales de Pleasurekraft et la techno underground de French Fries nous feront revivre les meilleures heures de Détroit. L’Ecossais S-Type insufflera sur la Plaine de la Machine à Feu ses remixes et sa technique de génie. Quant au fou furieux DJ Manu Le Malin et à Hellfish et ses beats à plus de 200 BPM, ils assureront l’avenir de l’électronique sauce hardcore sur la scène Breakcore du samedi. Enfin, du côté de la Belgique, on pourra compter sur le fidèle et talentueux Murdock et le jeune poulain Eptic pour nourrir le mythe des nuits douriennes !

L’affiche électro touche à sa fin mais il nous reste encore quelques surprises sous le coude. Tout comme pour l’affiche indie qui s’agrandit aujourd’hui pour mieux s’achever dans les semaines à venir.

C’est avec la dream-pop boostée à la reverb de Diiv et la musique tantôt garage, tantôt psyché de White Denim que débute cette annonce; suivie de l’ingénieux Jacco Gardner et des très ennivrants Concrete Knives en passant par les enragés de Beware of Darkness et pour finir par les anachroniques Thee Marvin Gays.

http://www.dourfestival.be/fr/

Écrit par Rédaction