Fall out Boy Ă  l’Ancienne Belgique : la fournaise rock

Il est 21 heures et l’Ancienne Belgique bouillonne… Après une première partie très rock assurée par des Pretty Reckless très très en forme, le public est au taquet pour le groupe dont il attend depuis longtemps la venue en Belgique.

Un drap blanc est tendu au-dessus de la scène, et le logo du groupe apparaît ce qui engendre une montée de cris. Quatre garçons cagoulés prennent possession de la scène, les spectateurs deviennent les otages bien volontaires de ce qui s’annonce déjà comme un moment musical d’exception.

Le public, teenage et plutôt féminin, reprend les couplets et refrains tout en sautant et en frappant des mains.

L’AB pleine comme un œuf est bouillante.  Les américains enchaînent leurs tubes, tantôt rock tantôt flirtant avec le punk. Il y a un nombre impressionnant d’influences dans la manière donc ce concert est construit. On peut percevoir du « Greenday », du « The Smiths » ou d’autres teintes plus pop folk rock. Un doux mélange qui donne un résultat détonnant.

Les fans sont à la limite de l’hystérie quand le batteur, torse nu et entièrement tatoué, entame un solo détonnant.
Le jeu de lumière est fantastique, les couleurs explosent mettant en scène quatre artistes Ă  l’énergie dĂ©bordante et au charisme Ă©lectrique. Très mobiles sur la scène, ils offrent Ă  Bruxelles un vĂ©ritable show rock Ă  l’amĂ©ricaine. Entre les grands succès de leur rĂ©pertoire (My Songs Know What You Did in the Dark (Light Em Up), Sugar, We’re Goin Down..), la reprise de Beat it terminera d’emporter le public.

La partie du concert plus acoustique ne calmera pas les ardeurs des premiers rangs où de nombreuses groupies, dont certaines attendaient depuis 7 heures du matin l’ouverture des portes, s’étaient amassées et où la chaleur était palpable.

On pourra regretter que le groupe ne se soit pas plus investi avec le public, n’ait pas plus communiqué mais au final le public attendait un vrai show de rock stars et il l’a reçu au centuple.

C’était rock, puissant, électrique, musicalement au point.. un bon concert loin de l’image « teenage » qui colle encore au groupe et digne des plus grandes scène internationales.

Retrouvez les photos du concert dans notre galerie.

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter