Def Monk enflamme le Th√©√Ętre Marni

En cette radieuse fin de semaine, c’est avec Def Monk que nous avions rendez-vous. Ce jeudi 13 mars, le groupe de groovy-pop-jazz-funk-ska (il faut bien l’avouer, dit comme √ßa, c’est classe) √©tait de retour pour un concert de folie au Th√©√Ętre Marni √† Bruxelles. Apr√®s les avoir d√©j√† vu √† l’oeuvre lors du Grand Tremplin √† la ferme du Bi√©reau, cette soir√©e en leur compagnie s’annon√ßait tr√®s prometeuse. Nous nous sommes donc mis en route de bonne heure, tr√®s enthousiastes √† l’id√©e de passer une bonne soir√©e. Les membres du groupe devaient √©galement nous accorder une interview avant le concert (l’article arrivera prochainement), ce qui ne faisait que renforcer notre impatience.

Nous voila enfin arriv√© au Th√©√Ętre Marni, et quelle surprise! Alors que nous nous trouvons pr√®s du centre de Bruxelles, avec ses rues bruyantes bond√©es de passants et de voitures, nous entrons dans une salle tr√®s calme. Celle-ci, tr√®s accueillante et conviviale, avec ses tables dispos√©es face √† la sc√®ne, est de taille plut√īt respectable, pouvant accueillir facilement une centaine de personnes assises. Pourl’heure, elle est vide, ormis les membres de Def Monk qui nous attendent pour l’interview.

Apr√®s celle-ci, les musiciens vont se changer et v√©rifier une derni√®re fois leurs instruments, avant que le concert ne commence. La salle commence √† se remplir, et nous sommes √©tonn√©s de voir des personnes de tout √Ęges s’installer.
C’est au final un public assez nombreux qui est pr√©sent ce soir, la salle accueillant pour l’occasion plus de quatre-vingts personnes.

Le concert d√©bute finalement, c’est parti pour deux sets de quarante minutes. Le groupe a l’air tr√®s motiv√©, et est applaudi d√®s les premi√®res notes. On remarquera quand m√™me que les musiciens ont l’air quelques peu d√©concert√©s, n’ayant visiblement pas l’habitude de jouer devant un public assis. Mais ceux-ci reprendront vite du poil de la b√™te, et feront rapidement monter l’ambiance. Le public a l’air de beaucoup appr√©cier les m√©lodies livr√©es par le groupe, mais les gens restent assis sur leur chaises.

C’est finalement sur la chanson Lazy Sunday Morning que nous verrons quelques personnes commencer √† se tr√©mousser et se dandiner sur leurs chaises, certains h√©sitants √† se lever pour aller danser. Pour cette premi√®re partie de concerts, le groupe alternera des chansons assez rythm√©es et d’autres plus calmes, mais avec une incroyable √©nergie, surtout le chanteur, qui n’h√©site pas √† bouger dans tous les sens et √† danser. Les musiciens nous interpr√©teront √©galement durant cette premi√®re partie la chanson Muffin Man, dont le clip est sorti il y a quelques mois √† peine. Pour l’occasion, le chanteur proposera de laisser le batteur joueur seul, id√©e qui plaira beaucoup au public, m√™me si elle ne sera finalement pas mise en application.

La premi√®re partie se termine, et nous faison une petite pause, le temps d’aller nous d√©salt√©rer au bar. C’est √©galement l’occasion pour nous d’aller discuter un peu avec le groupe avant que le concert ne reprenne. Il recommence enfin apr√®s un quart d’heure d’entracte, les musiciens visiblement regonfl√©s √† bloc! Ceux-ci feront chanter le public sur la chanson Know What You Want d√®s le d√©but de ce second set de quarante minutes. Cette fois-ci, les gens, visiblement plus √† l’aise, n’h√©siteront pas √† se lever pour taper dans les mains et aller danser devant la sc√®ne entre les tables et chaises. Et pour cause, les m√©lodies interpr√©t√©es par le groupe sont encore plus rythm√©es et entrainantes que celles de la premi√®re partie!

L’ambiance monte encore d’un cran, tandis que d’autres personnes se l√®vent √† leur tour pour danser, le public est plus chaud que jamais. Les musiciens sont eux aussi de plus en plus motiv√©s et bougent de plus en plus. C’est finalement apr√®s une seconde partie tr√®s intense que le concert prendra fin. Mais le public, nous compris, en veut encore, et les gens n’h√©siteront pas √† le dire. Le groupe reviendra finalement pour une derni√®re chanson surprise, une cover de la chanson Wrecking Ball de Miley Cyrus.

C’est ainsi que ce concert de Def Monk au Th√©√Ętre Marni prend fin, apr√®s une excellente soir√©e passer en leur compagnie. On regrettera juste le choix de l’organisation de la salle de ne pas avoir laisser un espace pour que les gens puissent danser librement. Mais ce n’est qu’un petit d√©tail, qui n’aura pas arr√™t√© ceux venus pour s’amuser et qui sera bien vite oubli√© apr√®s une telle soir√©e qui ne nous laissera qu’une pens√©e en t√™te : vivement leur prochain concert!

√Čcrit par Quentin Joveneau

Quentin Joveneau