Babylon Circus est plus vivant que jamais !

« J’aurais bien voulu être un de ces gars, qui ne craint ni la pluie, ni la nuit, ni le froid… », chante Babylon Circus sur la grande scène de l’IRF. Et il faut dire que si nous avons évité la pluie, le froid et la nuit sont bien tombés sur le site incourtois. Mais qu’importe, puisque la fougue de Babylon Circus est là pour nous réchauffer l’âme et le cœur!

11_Babylon Circus_JB_10

Profitons-en pour rassurer les fans de la première heure, parfois quelque peu sceptiques quant à l’orientation plus pop et chanson française qu’a pris le groupe sur ses deux derniers albums : en concert, Babylon Circus est plus vivant que jamais !

Ils nous offrent ici un set d’une qualité incroyablement homogène, techniquement rodée par presque vingt ans de carrière, et empreint d’une joie de vivre communicative à souhait. L’aspect pop-world insuffle même au ska originel du groupe une universalité à toute épreuve, qui fait danser l’ensemble du public, aussi hétéroclite soit-il! Les compositions récentes, rehaussée d’une bonne dose de cuivres, se mêlent de manière très complémentaire avec les grands classiques; et se répondent même, offrant au concert une richesse incroyable. Incontestablement, le concert de Babylon Circus était l’événement de la soirée à ne pas rater!

Et quel plaisir de voir le public crier et sauter lorsque « la caravane passe »avec autant d’entrain qu’avant….

DĂ©couvrez notre interview exclusive de Babylon Circus ci-dessous.

Écrit par Jonathan Piroux

Jonathan Piroux

Reporter