Autant d’√©nergie que d’√©motion

Dimanche soir, Channel Zero a marqu√© le Brussels Summer festival de son empreinte. Une trace d’autant plus profonde qu’il y a un an exactement, disparaissait Phil B., l’embl√©matique batteur du plus grand groupe de heavy metal que la Belgique ait jamais port√©.

Un moment de silence (√† peine perturb√© par trois ou quatre imb√©ciles irrespectueux, et c’est un euph√©misme) au cŇďur d’un concert de metal, √ßa marque. Quelques secondes durant lesquelles le public a pu manifester de la plus belle des mani√®res son hommage √† Philippe Baheux, alias Phil B., l’embl√©matique batteur de Channel Zero, d√©c√©d√© le 10 ao√Ľt 2013, quelques jours avant une prestation tr√®s attendue au Brussels Summer Festival.

channel zeroLa formation emmen√©e par Franky De Smet Van Damme, Tino De Martino et Mickey Doling (d√©sormais accompagn√©s par le talentueux Seven Antonopoulos, notamment connu pour avoir martyris√© les f√Ľts de Atrocity et Leaves’Eyes) √©tait donc de retour au BSF, dimanche soir, un an jour pour jour apr√®s la disparition de leur ¬ę¬†brother¬†¬Ľ.

Sur la sc√®ne du Mont des Arts, le quatuor a livr√© un set de toute beaut√©, encha√ģnant les titres d’autrefois (Suck my energy, Bad to the bone, Help, Fool’s Parade…) et des deux derniers albums parus depuis la reformation que sont Feed’em with a brick et King all kings.

Phil B. a √©t√© pr√©sent tout au long de la performance de Franky & Co (ce dernier rappelant son souvenir √† moult reprises, remerciant √©galement la famille du d√©funt de sa pr√©sence dimanche). Notamment lors d’Angel, titre √©crit et compos√© en m√©moire de feu le citoyen de Walhain, et interpr√©t√© assis sur de simples chaises de plastiques pos√©es sur le devant de la sc√®ne pendant que, sur l’√©cran se succ√©daient des photos de Phil tout au long de ses ann√©es au sein du groupe.

Channel Bsf (2)De l’√©motion, donc. Mais aussi beaucoup d’√©nergie, Channel Zero oblige. Avec quelques passages d’anthologie comme cette descente de Franky DSVD dans le public le temps d’un puissant Black Fuel. Le chanteur a profit√© de cette incursion au milieu des fans pour quelques contacts amicaux et m√™me un selfie avant de grimper les marches de la place et continuer sa prestation au pied de la statue du Roi Albert, √† la grande et heureuse surprise des spectateurs qui s’√©taient install√©s dans ce coin.

Un public qui, √† l’instar du groupe, ne risque pas d’oublier ce concert de sit√īt.

Photos : Natacha Joveneau / Rapha√ęl Meert

√Čcrit par Lui-m√™me