Deuxième tour de (Grand) Manège pour les BeautĂ©s Soniques Ă  Namur, 10 jours d’expĂ©rience hors du commun

Pour la deuxième Ă©dition, les BeautĂ©s Soniques s’emparent de Namur du 31 octobre au 10 novembre. ChapeautĂ© par LoĂŻc Bodson (de Flexa Lyndo) et avec la collaboration innombrables petits et grands acteurs de la vie culturelle namuroise et d’ailleurs (le Quai 22, le Point Culture, la Ville, la Citadelle, l’ASBL Court Circuit, Crab Boogie Asbl, le KIKK Festival, la Maison de la culture, le Théâtre Jardin et Passion, Namur du Son, Panama, Roots, NBS, les Jeunesses musicales, etc.), l’Ă©vĂ©nement s’annonce encore une fois riche en surprises, en rĂ©vĂ©lations et en univers musicaux jusque lĂ  insoupçonnĂ©s. VĂ©ritable expĂ©rience donnant des rendez-vous aux quatre coins de la capitale wallonne. Chance, nous avons reçu quelques albums de diffĂ©rents groupes prĂ©sents tout au long de la dĂ©sormais “Dizaine” de Namur. Programme et prĂ©sentation.

Vendredi 31 octobre, dès 20h, grande soirĂ©e d’ouverture au Grand Manège placĂ©e sous le signe (loin d’ĂŞtre indien) des Dj’s et de l’Ă©lectro: avec Chrome BrulĂ©e (Be), Freddy Bracker (Be), Nick Name (Be) et Crab Boogie DJ’s. DĂ©couverte totale pour nous, mais avouons qu’en regard des vidĂ©os Youtube, la venue des Anglais de DELS nous intrigue.

Samedi 1er novembre: rencontre entre terroir wallon et terroire flamand puisque Mon Réal et Nicolas Michaux se succéderont au Théâtre Jardin Passion dès 20h (attention place limitée!)
Mon rĂ©al, c’est le nouvel arrivant flamand qui chante… en français, succĂ©dant ainsi Ă  une longue sĂ©rie de de chanteur parmi lesquels nous comptons Arno, Daan ou plus rĂ©cemment Gene Thomas et Delrue. Son premier album s’intitule Salmigondis et voilĂ  ce que j’en avais dit Ă  sa sortie: “Salmigondis: discussion faite de propos disparates, confus. Mais aussi le premier album de Mon RĂ©al, duo flamand dont le chanteur Frank De Vos, qui ne chante qu’en français depuis sa plus tendre enfance. Dès l’entrĂ©e, on pense Ă  Da Silva, la mĂ©lancolie Ă  fleur de peau. Le surrĂ©alisme aussi. Plus loin, des rĂ©fĂ©rences telles que Daan s’imposent (Saison Berlin ou le piano mĂ©canique de La tristesse du piano). L’accent est dĂ©licieusement flamand, les textes tantĂ´t crus, tantĂ´t poĂ©tiques. Avec deux surprises: une reprise de Tombe la neige… Ă  tomber tant elle est sublimĂ©e et crĂ©pusculaire, et une adaptation de PrĂ©vert, Chanson d’automne. Chez Lc Music.”
Puis, il y a Nicolas Michaux. Vous le connaissez forcĂ©ment. Peut-ĂŞtre pas sous son propre nom, mais au moins en tant que leader du groupe liĂ©geois ÉtĂ© 67. Le voilĂ  donc qui prend sa libertĂ© et propose aujourd’hui des titres bien Ă  lui. Jusqu’ici en tĂ©moin d’un univers propre, Nicolas nous a laissĂ© deux singles, en attendant plus et encore mieux. On attend avec impatience.

Ă€ noter que le mĂŞme jour, commencera Ă  midi tapante Planet Wal’Style – 24H de culture hip-hop au sein de l’ancien pavillon de l’Office du Tourisme. VĂ©ritable Ă©vĂ©nement dans l’Ă©venement, il donne rendez-vous à Maurizio The Next One, Patee Gee, Tonino. Mais aussi Ă  un concours de rap, des expos et plein d’autres. L’occasion Ă©galement de (re)dĂ©couvrir un vieux renard du monde du dj Ă  la belge en la personne de Deejay Sonar. Après 25 ans de carrière, il est toujours lĂ  Ă  dĂ©fendre un art dj engagĂ© et engageant.

Dimanche 2 novembre, pas de repos dominical, puisqu’après la foire aux vinyles (dans le foyer du Théâtre de Namur) et un match de roller derby mis en musique par les Passeurs de disques, c’est sans doute la soirĂ©e la plus attendue qui prendra place au théâtre royal de Namur. Avec les AmĂ©ricains de Son Lux. PrĂ©cĂ©dĂ© de l’aura d’une tournĂ©e mondiale et des louanges des In’rocks, ils viendront proposer un fracassant mĂ©lange des genres entre rock, pop, jazz et hip hop.

Mais, ce ne sera lĂ  que le dĂ©but d’un beau voyage puisque plus tard les Français de FrĂ nçois and The Atlas Mountains prendront le relai, fort d’un troisième album avec le souffle des plus grand OMNI’s (Objet musical non identifiĂ©): Piano Ombre. Une odyssĂ©e sensorielle plus que ce que les oreilles le laissent entendre. C’est tropical, psychĂ©dĂ©lique, rĂ©tro, dĂ©licieusement et diablement attendu!

Avant la surprise du chef et le très joli coup des organisateurs de cs BeautĂ©s Soniques: Amatorski. AnnoncĂ© bien avant que Stromae ne les prenne sous son aile et ne les emmène sur 6 dates (sold out) de sa tournĂ©e europĂ©ennes dès le 5 novembre (l’annonce fit l’effet d’une bombe),  le groupe de rock flamand a sorti, plus tĂ´t cette annĂ©e un album flamboyant et atmosphĂ©rique que je chroniquais ainsi: “Amatorski, le groupe qui a tout d’une Ă©toile. DĂ©cidĂ©ment, il y a bien des groupes belges qui peinent Ă  ĂŞtre connus. Et autant de bonnes surprises. Comme Amatorski, ce jeune groupe de Gantois, qui livre son deuxième album From clay to figures. Le ton est cĂ©leste dès le premier titre Hudson. Les claviers sont omniprĂ©sents, la guitare effacĂ©e (sauf la ligne de basse surprenante sur Warszawa). Il y a des sons venant de l’espace, de l’électro et pas mal de longues plages musicales Ă©ludant la voix de la chanteuse, pour mieux revenir en force. AtmosphĂ©rique!” De quoi laisser prĂ©sager beaucoup de beau!

Lundi 3 novembre: Namur, c’est comme Ă  Wimbledon,  les BeautĂ©s Soniques font grasse matinĂ©e et prennent congĂ©, le temps de dĂ©canter les merveilles de la veille.

Mardi 4 novembre: On enchaîne entre États-Unis, Belgique et Allemagne avec respectivement Martin Bisi, Stahlmus Delegation et Alice in the Cities dès 20h au Belvédère, pour un son rock et expérimental.

Mercredi 5 novembre, c’est jour de cinĂ©. Et ça tombe bien puisque le point d’orgue de cette journĂ©e sera la projection de la fabuleuse docu-fiction immergeant la lĂ©gende australienne Nick Cave dans son 20 000 jours sur Terre. Au Quai 22 dès 18h, la projection de 20.000 days on earth sera suivie de deux concerts belgo-belges: elsie DX et Kings of Edelgran. Ă€ noter, que le dernier citĂ© jouera plus tĂ´t dans la journĂ©e  à la Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin, une spĂ©ciale Jeunesses Musicales entre 13h et 14h30.
Le reste de la soirée se passera sur les ondes de la run avec diverses émissions consacrées comme une lecture performance, un docu radio et une improvisation musicale. (88.1 fm et ici)

Jeudi 6 novembre: Place aux ateliers et aux dĂ©bats, partagĂ©s entre le Point Culture de la Maison de la culture et l’amphithéâtre du Théâtre Royal de Namur sur le thème ” Electronic Music Workshop” avant un prolongement musical en soirĂ©e, lui aussi partagĂ© entre une ambiance plus cosy au sein du Piano Bar (où Scarlett O’Hanna, Marc et ses Pirards et BIMBO DELICE se succèderont pour mâtiner le bar bien connu de la Place du Vieux d’une atmosphère entre folk, pop et rock) et le Grand Manège, une nouvelle fois transformĂ© en palace Ă©lectro et dj: Slow Magic, Forma X et Lucrecia Dalt.

Vendredi 7 novembre: Ă€ l’entame du dernier gros week-ends de ce festival atypique dans le paysage musical wallon, on ne baisse pas le tempo et on place cette journĂ©e sous l’ombre d’un groupe haut en couleur… ou plutĂ´t en noirceur: Mendelson, groupe français de rock Ă  nul autre pareil qui fĂŞtera l’annĂ©e prochaine ses 20 ans d’existence. Et c’est par une rencontre avec le leader et chanteur du groupe Pascal Bouaziz que la journĂ©e sonique commencera au Point Culture dès 17h pour une conversation sur le thème Des chansons comme des films alliant images et musique.
Avant une soirĂ©e entre indie et rock haut de gamme. Avec Mendelson naturellement qui laissera exprimer sa rage parlĂ©e plus que chantĂ©e (avec une voix et des intonations entre Murat et Biolay) sur des musiques très ambiantes, atmosphĂ©riques, bouleversantes, comme livrĂ©es dans leur dernier et excellent triple album. Ca ne respire pas toujours le bonheur, c’est souvent sombre, mais c’est inimitable et d’une force indicible. Un des grands jalons de ce festival.

Mais cette soirĂ©e laissera place aussi aux belges que sont Xavier Dubois et Thyself. Xavier guitariste manie la guitare comme personne, auteur d’un album remarquĂ© en 2014 Sunset Gluts, il reviendra bientĂ´t avec un nouvel album The Art Of Spectres. Thyself est un groupe finaliste cette annĂ©e du concours circuit (la rĂ©ponse sera donnĂ©e le 20 dĂ©cembre) et pratique l’alternatif avec beaucoup de soliditĂ© et d’inspiration.

 

Samedi 8 novembre: Nouvelle grosse journĂ©e. Puisque dès 12h et jusque 21h, le fraĂ®chement inaugurĂ© Centre Culturel de Bomel accueillera le marchĂ© des crĂ©ateurs et sera le théâtre de diffĂ©rents Ă©changes et performances. Avant l’autre performance des artistes du soir au Grand Manège dès 20h avec un programme de choix: Apaches, Mountain Bike et The Belgians. 100% belge et rĂ©solument rock, du garage au blues.
Apaches, tout d’abord, est un duo brut et explosif, très amĂ©ricain, qui se fait petit Ă  petit une belle place dans le paysage belge et c’est vraiment mĂ©ritĂ©!

Mountain Bike, eux aussi, on commence Ă  ne plus devoir les prĂ©senter. En deux ans, les quatre membres dĂ©jantĂ©s du groupe ont explosĂ©. Et le premier album sorti il y a peu n’a pas fait mentir leur succès, c’est pop et rock Ă  la fois, dans le sens le plus noble que ces termes recèlent.

Enfin, The Belgians, assurĂ©ment vous les connaissez. Ce sont les fous de The Experimental Tropic Blues Band qui ont dĂ©cidĂ© de s’offrir une parenthèse belgo-belge entre hommage et parodie Ă  notre beau (?) pays. L’album est tout frais (puisque sorti le 24 octobre) et soulignant que le groupe n’a en rien perdu sa frĂ©nĂ©sie et sa verve. C’est absolument jouissif et non-canalisable. Nul doute qu’ils mettront le Grand Manège sens-dessus-dessous par un mĂ©lange tapageur, dĂ©lirant autant en musique qu’en images.

https://theexperimentaltropicbluesband.bandcamp.com/

Dimanche 9 novembre: Jour du marchĂ©, mais du vintage, dès 12h au théâtre. L’occasion Ă©galement de dĂ©couvrir de manière inĂ©dite un concert du groupe Dictaphone (Ă©lectro-jazzy) puisqu’il vous est demandĂ© d’apporter votre casque pour Ă©couter le concert.

Après quoi, le rendez-vous est donnĂ© dans un endroit encore inĂ©dit, La Dame de Pique. Le Catalan Marc MĂ©lia y servira son Ă©lectro minimaliste et multi-instrumentiste tandis qu’Alexis Alvarez (chanteur des Fastlane Candies) livrera ses morceaux de bravoure poĂ©tique issus de son livre “Exercice de Chutes” mis en musique.

Lundi 10 novembre: Last but not the least, comme on s’habitue Ă  dire en franglais. La dizaine musicale (mais pas que) trouvera son point final sur les hauteurs de Namur au BelvĂ©dère en compagnie d’une formule hĂ©sitant entre pop et rock, mais de manière rĂ©solument indie.
Avec Teleman, d’abord. Des Anglais qui ont choisi le versant lumineux de la musique. Ce sera leur premier concert en Belgique. Leur premier single a Ă©tĂ© visitĂ© plus de 100 000 fois sur Youtube, les rendant incontournables!

Teleman sera supportĂ© par deux autres groupes, belges, en la personne de Robbing Millions et Le ColisĂ©e. Les premiers sont dĂ©jĂ  bien connus des Namurois puisqu’ils ont gagnĂ© le Tremplin du Verdur Rock l’annĂ©e de leur crĂ©ation en 2013 avant de fouler de nombreuses scènes incontournables en Belgique et de faire notamment la première partie de certains… BRNS. Enfin, Le ColisĂ©e, rĂ©solument allumĂ©, bricolant entre afrobeat et dream pop conviera ceux qui feront partie de cette dernière soirĂ©e Ă  une expĂ©riense intense oĂą les rĂŞves ont le pouvoir.

Info: http://beautessoniques.be/

Billetterie (entre le gratuit et une vingtaine d’€ pour chaque soirĂ©e et Ă©vĂ©nement et pass Ă  40€.

Écrit par Alexis Seny

Alexis Seny