Fink, voyage au coeur des sens

Fink1Fink était la semaine dernière à Gand, au Vooruit, cette salle qui ressemble à une mini-Ancienne Belgique aux balcons décorés comme un théâtre et qui affichait complet à juste titre.

Fink c’est d’abord un look, recherché dans la simplicité. Tout de noir vêtu, c’est dans les accessoires que l’on sent que l’homme a le sens du détail. Pour son look certes mais aussi et surtout pour sa musique. C’est avec une formation de quatre musiciens qu’il entamera son set de manière directe telle un uppercut. Pilgrim, chanson phare de son dernier album pour ensuite se balader au gré des trois albums qui ont fait de lui un incontournable. Fink fait corps avec sa ou plutôt avec ses guitares menant de main de maître l’énergie qui est palpable entre les quatre autres membres du groupe de ce soir. Regards appuyés avec l’excellentissime batteur, sourires francs avec le claviériste ou le bassiste, mouvements de tête indicibles mais efficaces avec le guitariste. Tout à l’air à la fois très recherché et pourtant si aisé. Il donne l’impression de se laisser flotter sur la vibe, on sent que chaque doigt posé sur la corde, chaque pression, chaque accord est réfléchi et apprivoisé.
Impressionnant de simplicité et de maîtrise, Fink surprend lorsqu’il pose sa guitare à même le sol pour en sortir, grâce à l’utilisation du pédalier, des sons dignes des meilleurs DJ electro. Car c’est sans doute un des secrets de cet artiste. Baser ses morceaux sur un tempo organique et viscéral, y ajouter des accords construits et emballer le tout dans une interprétation audacieuse.
Sans artifice scénique, c’est enveloppé de lumières blanches et jaunes et de fumée volatile que Fink a donné le meilleur de lui-même à Gand. Berlin Sunrise fut un moment gracieux et lumineux. Une excellente clôture d’un set à la fois simple et complexe qui a littéralement enflammé le public. Fink3

C’est en toute humilité que Fink rejoindra très vite les spectateurs, pour une dédicace ou un mot échangé. Un homme honnête dans son regard posé sur ceux qui l’ont soutenu pendant près de deux heures de concert.
Fink sera à l’Ancienne Belgique le 28 février 2015, ouverture des préventes ce 5 novembre. Ne le ratez pas, c’est un phénomène, un bijou.

Pics by GrooveMan

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter