Speaking Corner, les hommes aux chapeaux en ont dans la gachette

Une voix de gourou, presque démoniaque, une musique sans temps mort, c’est ainsi que commence La prochaine saison du groupe montois Speaking Corner, des hommes aux chapeaux stylés dans la prestance autant que dans la musique. Un gourou car oui il y a quelque chose de religieux dans cette musique, mais ne venez pas dire que c’est une musique religieuse. Et ce même si la jolie voix de Claudia Chiaramonte (du groupe Starving) s’invite sur un titre s’appelant Brand new church. Pour le reste, les chansons évoluent entre Anglais et Français, entre parler et Français, toujours avec solidité, utilisant les meilleures recettes de la pop-rock atmosphérique, qui rappellent autant l’oeuvre d’un autre belge, Vincent Venet (Sofa) ou Bowie (sur les choeurs de Cioran).

La voix du chanteur Frédéric Viseur, rugissant, si elle nécessite un petit temps d’adaptation, remporte l’adhésion tant la déclamation (qui n’a rien de scolaire) fait vivre et porte ces chansons. Des chansons embrasant un univers peuplés de duels de western (Canicule City, Sens unique), d’une voix qui ne peut être que celle du diable et un zeste de chaleur érotique (Stereopositif, très réussie quand on écoute les derniers exercices du genre assez pathétiques). Au final, de ces neuf chansons bien écrite et avec quelques jeux de mots percutants (“le quand dira-con“, “mon nom c’est Fred par Freud“), ressort un album qui vaut le détour et certainement fort en gueule.

Speaking Corner, La prochaine saison, Hats Records. En vente à 8€ (frais de port gratuits en plus!) en envoyant un mail à speakingcorner1@gmail.com.

Plus d’information sur leur page Facebook!

Écrit par Alexis Seny

Alexis Seny