Inc’Rock 2015, un line up d’enfer et Skip The Use pour une Birthday Party de tonnerre

Ce n’est plus un secret, l’Inc’Rock fĂŞtera ses dix ans en excellente compagnie, du 30 avril au 2 mai (profitant du 1er mai, fĂ©riĂ©) sur le site de la carrière d’Opprebais.

Nous viendrons aux dĂ©tails de cette fiesta annoncĂ©e dĂ©jĂ  comme Ă©bouriffante (comme Ă  chaque fois, non?) Ă  la fin de cet article, mais attardons-nous sur un nom qui risque de faire frĂ©mir et chahuter bien des festivaliers: les nordistes de Skip The Use. EmmenĂ© par ce fou furieux de Mat Bastard, le groupe a, en ce dĂ©but d’annĂ©e, sorti un double cd-dvd live reprenant les moments incroyable de la tournĂ©e Little Armageddon enregistrĂ©s devant leur public, au ZĂ©nith de Lille. L’occasion, assurĂ©ment, de nous mettre l’eau Ă  la bouche.

Car oui, Skip The Use, c’est l’un des groupes les plus remuants de la scène rock français. Enfin quand je dis rock, il faut compter aussi le punk, le reggae et, maintenant, l’Ă©lectro. Un mĂ©lange tonitruant qui opère sa rage, avec succès, depuis 3 albums. Succès encore jamais dĂ©menti. SKip The Use, c’est un amour de la barbarie et du bordel scĂ©nique compensĂ© par un certain engagement pas anodin, ces derniers temps. Comme avec la chanson, la seule en français, ĂŠtre Heureux qui fustige Marine Le Pen et les haĂ®neux en gĂ©nĂ©ral. Un des moments les plus touchants d’un concert faisant office, sinon, de salle de sport intensive. Ca crie, ça gesticule, ça danse, ça saute dans tous les sens. Ă€ l’image de ce gourou du punk qu’est Mat Bastard, arrivĂ© en costume-cravate (!) mais… pas pour longtemps. C’Ă©tait sans compter sa tradition allant du marcel au torse-nu (et tatouĂ©).

Ce concert, le premier commercialisĂ©, est un excellent Ă©crin de tout ce que sait et peut faire des Skip The Use survoltĂ©. De tous ses tubes aussi, de Story of gods and men Ă  Ghost, en passant par Cup of Coffee. C’est musicalement très bon et variĂ©, la voix de Mat Bastard est toujours aussi Ă©tonnante et surtout quel show, finalement simple mais d’une efficacitĂ© Ă  toute Ă©preuve. On a hâte qu’elle dĂ©borde Ă  l’Inc’Rock!

Skip The Use, The Little Armageddon Tour, 2cds/1dvd, 125min, Universal.

Et pour le reste?

Naturellement, les dĂ©lirant Skip The Use “ne seront” qu’une des tĂŞtes d’une affiche Ă  la programmation tellement diversifiĂ©e qu’elle permettra Ă  chacun d’y trouver son compte. Les organisateurs ont en effet fait le choix de dĂ©cloisonner davantage encore les styles musicaux proposĂ©s et de permettre le plus possible des alternatives musicales aux festivaliers.

La Province sera le partenaire d’honneur de cette édition des 10 ans, elle qui fête ses 20 ans tout au long de l’année 2015.  En point d’orgue de ces anniversaires, il y aura, le samedi 2 mai … le concert des 40 ans des MACHIAVEL qui sera entouré pour l’occasion de l’Orchestre de Chambre de Wallonie, dirigé par Grégoire DUNE.  Un tout grand moment en perspective qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte.

Parmi les têtes d’affiche, nous retiendrons, pour le jeudi soir, MY LITTLE CHEAP DICTAPHONE, les reggaemen de DANAKIL, THE SUBS ou encore DR LEKTROLUV pour ce qui sera une soirée bien balancée qui s’ouvrira notamment avec le concert de RECORDERS, groupe d’un certain Gordon DELACROIX, originaire de Roux-Miroir !

Le vendredi, l’organisation fait le pari de mêler les musiques urbaines qui envahiront l’espace chapiteau et la chanson française, le pop-rock et le reggae qui se répandront à travers le reste du site : LACRIM, GRADUR, LA SMALA, JOEY STARR pour les premiers et CALI, BJ SCOTT ou TAIRO pour les seconds, pour ne donner que quelques exemples. Plusieurs découvertes seront bien sûr au rendez-vous, comme les déjantés SOVIET SUPREM (1er mai oblige) qui sont un véritable phénomène en France ou encore la délicieuse MELISSMELL.  L’incourtois du jour sera Damien POLFLIET, membre du groupe AIRCO.

Enfin, pour la journée du samedi, entre le rock de SKIP THE USE ou celui de MACHIAVEL, la chanson française de RENAN LUCE, de JALI ou encore de CAMELIA JORDANA, le reggae de BLACKO, les reprises de MISTER COVER ou le hip hop de SHIN SEKAÏ (Sexion d’Assaut), il n’y aura pas beaucoup de place pour les pauses !   Et Incourt fournira à nouveau un artiste pour cette 3ème journée avec le concert de Maxime MALEVE qui poursuit son petit bonhomme de chemin et viendra faire découvrir son univers musical entouré de ses musiciens suisses. À noter quand même la déprogrammation de Big Flo et Oli.

Comme l’an dernier (et un Ă©norme succès), les enfants ne seront pas oubliĂ©s lors de la journĂ©e du samedi, avec l’aide des MutualitĂ©s chrĂ©tiennes. C’est donc un vĂ©ritable village des enfants qui prendra vie grâce Ă  des animateurs brevetĂ©s. Les animations seront nombreuses et puis il y aura… Les  DEMENAGEURS invitĂ©s en rois de la fĂŞte. Les concerts et toutes les animations du samedi seront accessibles aux moins de 12 ans pour le prix de 5 € (gratuit pour les 0-3 ans).

Parmi les nouveautés de l’année, on soulignera la création d’un espace accueillant des concerts acoustiques et des dj sets qui pourront être écoutés uniquement à l’aide de casques audio !  Les organisateurs en avaient fait un poisson d’avril il y a quelques années, mais la réalité rejoint parfois la fiction…

Le line up complet, les infos pour le camping, les préventes ou les candidatures comme bénévoles sont accessibles sur le site internet.

Quant Ă  l’affiche, la voilĂ :

Inc'Rock

Écrit par Alexis Seny

Alexis Seny