Happy AB !! 35 ans, et pas une ride…

L’Ancienne Belgique est de loin ma salle de concert préférée. Comme pour beaucoup d’artistes d’ailleurs. Il s’en dégage une atmosphère intime, un peu underground et on y croise, au fil de la programmation, toutes sortes de populations urbaines, tantôt hiphop, tantôt hipster, tantôt bobo.
Ce lundi, l’AB était le théâtre d’une drôle de rencontre. Celle du Rock et du protocole.

Alors que le Concours Reine Elisabeth bat son plein, c’est en effet Boulevard Anspach que le couple royal avait choisi de passer la soirée.
Quand un haut lieu culturel bruxellois fête ses 35 années d’existence, ça vaut le déplacement.

Sécurité oblige, c’est dans une salle à deux niveaux que les Girls in Hawaii et Intergalactic Lovers se sont produits. A l’étage, la crème de la crème, couronnes et diplomates, la presse et, dans la fosse, le public. Un peu bizarre pour faire la fête tous ensemble mais compréhensible dans le contexte actuel.

Qu’à cela ne tienne, tous étaient réunis pour la musique et personne ne fut déçu.

Quand Mauro (dEUS) entame la brabançonne, on se dit que si des concessions ont dû être consenties pour que ce mélange des genres puisse se faire, la qualité musicale n’en sera en rien entachée.

Les Girls in Hawaii ont, comme à leur (bonne) habitude, proposé un set délicat et puissant. L’alchimie des sons fait son œuvre. Des ballades, des moments très rock, tout était réunis pour rappeler que ce groupe, habitué de l’AB, est un des piliers de la scène belge. Une référence établie qui, comme le vin, bonifie avec le temps. On les sens très honorés d’être de la partie pour ce moment important de l’histoire de la salle. Antoine s’adressera, en français et en néerlandais, au public et au couple royal. La grande classe comme toujours.

Après une heure en compagnie des Girls, arrive le tour des flamands d’Intergalactic Lovers. La découverte de l’année 2011 qui a connu en 2014 un véritable engouement avec leur album « Little Heavy Burdens », pépite pop rock au relief irrésistible, n’a pas failli. Sons acérés, voix envoutantes, musicalité à couper le souffle, le groupe a, si c’était nécessaire, une fois de plus prouvé qu’il a bien sa place dans la cour des grands.

Une soirée royale en somme.

Le Live stream de la soirée est en ligne:  http://www.abconcerts.be/fr/abtv/backstage/girls-in-hawaii-intergalactic-lovers-live-at-ab-ancienne-belgique/39761/

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter