Jacques Stotzem: “To Rory” (acoustic tribute to Rory Gallagher)

Il était une fois un guitariste, génial guitar-hero irlandais, pétri de blues et de rock, puissant, nerveux, inspiré… Elu “meilleur guitariste” au milieu des années septante, fidèle à sa vieille Fender Stratocaster au look plus qu’usé et reconnaissable entre mille, virtuose extraordinaire… Faut-il encore présenter le regretté Rory Gallagher ?

to roryC’est à ce monument que s’attaque notre propre virtuose national de la guitare “picking” Jacques Stotzem. Et avec quelle maestria ! Après les albums “Catch the Spirit” I et II, son nouveau Cd “To Rory” est entièrement consacré à Rory Gallagher.

Autant le dire tout de suite: Jacques Stotzem est un homme modeste, reconnu pour son jeu d’une qualité impressionnante dans le milieu des musiciens belges, mais encore souvent méconnu du grand public. Et pourtant, Monsieur Stotzem: que vous êtes grand ! Seul guitariste belge à avoir son modèle “signature” auprès de la plus prestigieuse firme de guitares acoustiques (Martin) – les guitaristes comprendront le niveau de qualité artistique que cela implique ! – le verviétois s’attaque avec brio à l’oeuvre d’un des guitaristes les plus importants du blues-rock.

Si quelques standards sont repris, comme “Tattoo’d lady”, “Follow me”, “Wayward Child” ou “Moonchild” (sublime !), Jacques Stotzem réinterprète aussi des morceaux moins connus, comme le très doux “Wheels within wheels”, ou “Country Miles” – véritable morceau de bravoure en slide (où excellait Rory !).

Deux choses frappent à l’écoute de l’album, mis à part le jeu en “picking” exceptionnel: le son magnifique et la qualité de l’enregistrement. On se croirait à deux pas du guitariste tant chaque inflection de jeu, chaque harmonique, chaque élément de rondeur naturelle projeté par la caisse est capté avec perfection. Non seulement, c’est divinement joué, mais, p…, qu’est-ce que ça sonne !

L’esprit de Rory Gallagher n’est nullement perverti par la transposition de ses oeuvres, puissamment électriques au départ. Au contraire: l’interprétation de Jacques Stotzem magnifie les morceaux et apporte à l’oeuvre de Gallagher un éclairage nouveau, mettant en valeur la qualité de son travail. Une fois de plus, l’essai est transformé et réussi ! Bravo !

Jacques Stotzem est en tournée en Belgique dès le 11 décembre (voir www.stotzem.com). Voilà l’occasion de découvrir et d’applaudir un artiste belge au talent immense, de découvrir le travail en finger-picking, un peu négligé de nos jours, et de se réapproprier l’oeuvre gigantesque du guitariste irlandais (réécoutez absolument les “Live in Europe” et “Irish Tour ’74″…).

Écrit par Eric Beaujean