Wire, un groupe culte au Botanique!

Wire est un groupe culte et influent qui nous vient d’Angleterre, ils s√©vissent dans le milieu musical depuis la 2√®me moiti√© des ann√©es 70. Leur musique a pas mal √©volu√© au fil des d√©cennies, pour partir du punk, passer par le rock exp√©rimental et puis tirer vers un post-punk.

Ce n’est pas le genre de groupe √† truster les places de n¬į1 des hit-parades mais √ßa ne les a pas emp√™ch√© d’influencer pas mal de groupe comme My Bloody Valentine, Sonic Youth, Pixies, Blur, etc… Un peu √† l’instar du groupe Anvil dans le milieu Heavy Metal.

Wire (2) Du groupe original il reste Robert Grey le batteur, Graham Lewis le bassiste et enfin Colin Newman le guitariste-chanteur principal.

Maintenant qu’on sait plus ou moins √† qui on a affaire, place au concert!

Une bande son d√©marre pile √† l’heure, avec une musique d’intro atmosph√©rique, lourde, pesante… laissant doucement la sc√®ne se remplir de fum√©e et plongeant directement le public dans l’ambiance. Quand le groupe d√©barque sur sc√®ne, nous √©tions d√©j√† dans le concert!

Ils arrivent et commencent à jouer directement, pas un seul mot pour le public. Ce sera le cas tout au long de la soirée.

L’avantage d’√™tre un groupe qui a plus ou moins quarante ans au compteur, c’est qu’ils ont un r√©pertoire cons√©quent et qu’ils peuvent aller y puiser toute sorte de chanson, passant par des tempos lents, lourds et intenses √† des chansons plus rythm√©es et foudroyantes tout en distillant une balade m√©lancolique de temps √† autres. Cette diversit√© du type de chanson est un v√©ritable bonheur dans un concert, on ne voit pas le temps passer, et le tout reste tr√®s coh√©rent.

Wire (1)Sur sc√®ne il ne se passe pas grand-chose visuellement au niveau des membres du groupe, ils sont l√† pour jouer leur musique et le font tr√®s bien. Les quelques blancs entre les chansons ne sont pas combl√©s, et dommage que le guitariste qui ne fait pas partie du line-up originel du groupe soit mis un peu en retrait lors de la prestation live. En revanche, le jeu de lumi√®re sur sc√®ne est imparable! Hormis un tr√®s court et l√©ger probl√®me technique apr√®s une demi-heure de concert (shit happens!), il n’y a absolument rien √† redire √† ce niveau-l√†, si ce n’est qu’il √©tait parfait! Ces lumi√®res et effets accompagnaient parfaitement l’ambiance de chaque chanson.

On sent que le groupe a de la bouteille et que ce n’est pas sa premi√®re tourn√©e, la chanson d’avant rappel est absolument incroyable et le public ne peut qu’avoir envie de les voir revenir sur sc√®ne!

Apr√®s quelques minutes d’applaudissements, le groupe revient sur sc√®ne et adresse enfin quelques mots au public, ils sont heureux de pouvoir faire cette « 2√®me rentr√©e » au botanique, apr√®s la fermeture d’une semaine due au niveau d’alerte dans la capitale. On sentira v√©ritablement le groupe heureux de jouer ce soir, et pour ceux qui veulent discuter ils seront disponibles au stand merchandising apr√®s le concert, sympa!

Les derni√®res chansons jou√©es lors de ce rappel ont √©t√© d’une fulgurance dingue! Ils ont attaqu√©s leurs instruments pour les faire hurler comme ils ne l’avaient pas encore fait pendant le reste du concert. Ils ont termin√© cette soir√©e avec une incroyable intensit√©, ce qui aura fini d’achever le public.

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin