Un dernier concert pour la route !

On ne pr√©sente plus Antoine Chance, qui apr√®s une tourn√©e de pr√®s de deux ans et 100 dates, cl√īture cette belle aventure par un concert au Botanique afin de f√™ter √ßa entre amis!

Pour ce concert, on nous avait promis une pl√©thore d’invit√©s, et nous n’avons pas √©t√© d√©√ßu!

Avant que cette soir√©e ne commence, une partie des fans ont pr√©par√©s des feuilles √† lever √† la fin de la premi√®re chanson. Celles-ci passent dans le public plus ou moins discr√®tement en attendant que les artistes montent sur sc√®ne. C’est l’occasion pour la foule de discuter et rigoler ensemble, touchante marque d’affection d’un public √† son artiste.

D√®s le d√©part du concert, le public est au taque¬†Antoine (2)t! Il tape des mains et fredonne les m√©lodies d√®s qu’il en a l’occasion. On sent la bonne ambiance monter petit √† petit.

Antoine communique √©norm√©ment avec le public, beaucoup de sourire et de rire dans l’audience, c’est un concert bonheur! Le public est assez √©clectique, des petits enfants aux grands parents, et tout le monde y trouve son compte.

Le premier invit√© √† faire son entr√©e sur sc√®ne est Ours, alias Charles Souchon, pour entonner une de ces chansons, “Le cafard des fanfares”. Antoine Chance profitera vraiment de cette soir√©e pour se faire plaisir et par la m√™me occasion, nous faire plaisir!

Antoine (3)Directement apr√®s, un autre invit√© est acclam√© sur sc√®ne, il s’agit de Egil “Ziggy” Franz√©n. Le fameux Ziggy, batteur de Puggy, qui a grandement contribu√© √† l’essor du projet et la composition live de ce que nous voyons aujourd’hui.

C’est ensuite au tour de Jawhar, chanteur Belgo-Tunisien dont Antoine est grand fan, de rejoindre la fine √©quipe sur sc√®ne afin d’interpr√™ter une chanson en tunisien. Tr√®s beau moment d’√©change et de partage entre les deux artistes.

Apr√®s un court interlude durant lequel nous auront droit √† deux bonnes blagues du bassiste pendant qu’Antoine accorde sa guitare, le groupe reprend le cours normal du concert, ils savent occuper les “silences” de mani√®re tr√®s d√©contract√©e et amusante.

Retour des invit√©s avec Craig Walker, ex chanteur du groupe Archive, qui d√©barque fraichement de Berlin pour rejoindre Antoine sur sc√®ne et chanter la chanson “Day and Night” qu’ils ont √©crit ensemble. Antoine se retrouve alors au piano, laissant la place √† la magnifique voix de Craig Walker.

Apr√®s cette chanson en anglais, Nicolas Michaux vient √† son tour sur sc√®ne pour interpret√© “√Ä la vie, √† la mort”, qui est pour Antoine, la meilleure chanson de l’ann√©e, rien que √ßa!

S’en suit une chanson du bassiste et leader d’Electric Ch√Ęteau, Geoffrey Hautvas, un bon vieux rock’n’roll comme il nous confiera au micro. √áa d√©coiffe mais √ßa fait un bien fou!

Antoine passe de la guitare, au clavier avec un petit d√©tour par la basse tout le long du concert, on sent le plaisir qu’il a d’√™tre sur sc√®ne avec tous ses amis. Le show light est √©galement bien travaill√©, il est vari√©, dynamique, g√©n√©reux et bien adapt√© √† chaque chanson.

Les chansons quant à elles, sont pour quelques-unes retravaillées de bien belle manière pour ce live un peu spécial.

On esp√®re que l’artiste s’est autant amus√© que le public, maintenant on lui souhaite un bon repos et de nous revenir avec un deuxi√®me magnifique album!

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin