Escapade solo pour Jennylee de Warpaint

Pour la première partie de ce soir, c’est Lawrence Rothman qui s’y colle! L’artiste aux multiples talents se produit dans une Rotonde encore fort clairsemée à l’entame de sa prestation. Sa musique peut être décrite d’Indie-Pop mélancolique avec quelques incursions de psychédélisme.
Lawrence Rothman
Lawrence se trouve sur le label Downtown Records, qui compte parmi son roster des groupes comme Cold War Kids, Chet Faker, Santigold ou bien encore White Denim. Sur scène ils sont deuxLawrence Rothman en plus de lui, une chanteuse et un gentil geek derrière le MPC, sampler et autres machines électroniques. Son costume de scène est assez fantasque, une chemise brune sans manche et découpée recouvre sa chemise blanche, ce qui lui fait une sorte de poncho fait maison absolument remarquable! Il n’y a pas énormément d’interaction avec le public mais on sent le personnage très à l’aise sur scène quand même. Le public sera arrivé pendant la performance et on observera la plupart remuer la tête en rythme sur le final!

 

Escapade en solo pour la bassiste de Warpaint, Jenny Lee Lindberg, qui a sorti son album Right on! en décembre de l’année passée sur le label indépendant Rough Trade Records.
La demoiselle se prĂ©sente sur scène avec son groupe composĂ© d’un trio classique guitare-IMG_20160406_220203basse-batterie en plus d’elle au chant. Un petit peu de retard pour le groupe, visiblement du a l’arrangement de la setlist car une personne du staff recopie une feuille manuscrite en vitesse sur le cĂ´tĂ© de la scène avant que le batteur n’aille faire les derniers sound-check. Après c’est l’ingĂ© lumière qui est appelĂ© en backstage pendant qu’un roadie arrive avec une basse supplĂ©mentaire, que l’ingĂ© son doit venir brancher et vite faire les balances… Tout ça n’a vraiment pas l’air d’être prĂ©vu et quelques personnes dans le public commencent Ă  se poser des questions sur ce qui peut bien se tramer en coulisse…

Avec tout ça, le groupe monte sur scène avec un peu moins de 20 minutes de retard. Ils dĂ©barquent tous en mĂŞme temps et s’installent tranquillement avant que Jenny ne prenne le micro pour saluer le public et donner l’explication de ce retard…
En fait, ils vont jouer l’album en entier et dans l’ordre! Chose qu’ils ont visiblement fait pour la première fois hier! L’ambiance est excellente, aussi bien sur scène que dans la fosse. Et là où le groupe est très fort, c’est qu’il fait justement très vite tomber la barrière qu’il peut y avoir de Jennylee - Botaniquetemps à autre entre la scène et le public. Il y a une véritable cohésion dans le groupe, ils
s’amusent et le font partager au public. Jenny n’utilisera d’ailleurs pratiquement jamais le micro lorsqu’elle s’adresse au public, sauf lorsqu’il s’agira de présenter le groupe. Chacun d’eux est assez spécifique et captivant, mais on sortira Norm Block du lot. Le batteur de cette formation se trouve être d’une précision remarquable, il se donne à fond pendant tout le concert, un plaisir à regarder. Quelques petits fous rires provoqués par des petites bourdes lors de certaines intros de chansons témoignent de la bonne humeur générale ce soir dans la Rotonde.

Quand ils reviennent pour le rappel, Jenny annonce qu’ils vont jouer des chansons de l’autre groupe… Warpaint! Grosse clameur dans la salle lors de cette annonce! Du coup, Jenny prends la basse en plus du micro, tandis que le bassiste s’occupe maintenant des chœurs ainsi que quelques petits pas de danse bien sentis!
Un concert annoncé de 45 minutes qui aura finalement duré un peu plus d’une heure, pour le plus grand plaisir de tous les fans présents dans la salle, certains offriront même des cadeaux à la chanteuse, comme des chocolats ou un dessin.

Setlist :
Setlist Jennylee - Botanique

Écrit par Gaël Rinclin