Inc’Rock Festival Day 3 : une apog√©e ensoleill√©e

C’est sous le¬†soleil (que l’on n’osait plus attendre…) que se r√©veille le public de l’Inc’Rock pour un troisi√®me et dernier jour de festival. Une programmation familiale¬†de qualit√© qui pr√©sage un dimanche aux¬†allures¬†printani√®res.

01_IncRock_UncleWaldo_snappp_01
D’entr√©e de jeu,¬†Uncle Waldo fait monter la temp√©rature sur l’ING¬†Stage. Avec ses rythmes de jazz, ce jeune groupe belge ouvre le bal devant¬†une foule timide, qui¬†arrive au compte goutte. Petits clins d’oeil √† Disney et aux sons des Aristochats pour les plus nostalgiques d’entre nous…

Nous quittons le chapiteau pour nous rendre √† la sc√®ne ext√©rieure. Bordel, du soleil… Du SOLEIL ! Une IPA dans la main, de l’harmonica dans les oreilles, des sourires sur les visages, et je sombre tel un h√©ros de l’amer sur l’asphalte de la Win for Life Stage, qui apr√®s les d√©boires m√©t√©orologiques du week-end, m’appara√ģt aujourd’hui aussi doux que le gazon d’une plaine verdoyante. Devant moi, Todo est√° aqu√≠¬†encha√ģne les reprises de tubes mythiques de Noir D√©sir, couvrant de nombreuses p√©riodes du groupe, de “Le vent nous portera” √† “Lazy” en passant par “Comme elle vient” avant de terminer par “L’homme press√©”. La voix n’est pas celle de Bertrand Cantat, mais le ton est juste, et les li√©geois mettent toute leur √©nergie et leur cŇďur dans un show rock taill√© sur mesure pour les fans de Noir D√©sir!

Mais aujourd’hui, les enfants sont aussi √† l’honneur. Et les familles se rassemblent devant le set de¬†Mamemo¬†et son ambiance color√©e et chaleureuse. Il n’est pas encore 15h et le chapiteau de la sc√®ne ING¬†swingue d√©j√† sur les m√©lodies enjou√©es du groupe. Les papas et les mamans tapent dans les mains, se dandinent et les enfants suivent (sauf celui qui pleure parce qu’il a l√Ęch√© son ballon).

Histoire de continuer sur notre lanc√©e, nous rejoignons le concert de¬†Chicos y Mendez.¬†La foule se fait plus dense et plus √©nergique. Ca bouge, √ßa saute, √ßa danse sur la musique festive, spontan√©e et engag√©e de¬†David M√©ndez Y√©pez, qu’il qualifie lui-m√™me “d’alterlatino”.

05_IncRock_Marka_snappp_06Un l√©ger vent se l√®ve et rafra√ģchit les t√™tes. Nous rejoignons donc le chapiteau pour assister au concert de Marka¬†qui, malheureusement, devra attendre la fin du concert voisin pour voir son public arriver. Mais il semble n’en avoir cure et entame directement son set¬†par¬†une belle prestation, enti√®re et sympathique! Une ambiance tant√īt rock classique, tant√īt pop-rock avec une communication impeccable. Tous les musiciens sont excellents et √† l‚Äôaise sur sc√®ne, Marka s‚Äôamuse, nous amuse, et d√©gage une belle √©nergie!

On prend le temps de d√©ambuler un peu sur le site qui, outre ses diverses¬†sc√®nes propose toute une s√©rie d’activit√©s, notamment avec son coin pour les enfants, qui propose des sessions de trampoline, de kicker grandeur nature¬†ou encore de carrousel. Alors, que nous admirons le travail de deux artistes en train de r√©aliser une fresque en graffiti sur un vieux bus TEC,¬†R√©my Bricka, l’homme orchestre auteur du tube “La vie en Couleur”, qui r√©sonne encore dans nos souvenirs d’enfance d√©barque, attel√© de ses nombreux instruments et de son costume blanc pimpant qui appara√ģt surr√©aliste dans la mer de boue qu’est devenu le site incourtois. Une rencontre charg√©e d’√©motion mais aussi de confettis !

XX_IncRock_Ambiance_snappp_17Vient alors¬†Typh Barrow, qui prend place sur la sc√®ne ext√©rieur en d√©gageant une¬†enthousiasmante aura. √Ä mi-chemin entre Adele et Amy Winehouse, la bruxelloise est aussi √† l’aise au piano qu’au chant, et nous sert un set pop-soul, aux accents jazzy-blues et reggaeton, qui alterne entre compos originales et reprises ma√ģtris√©es. Un grand moment de cette troisi√®me journ√©e de l’Inc’Rock BW Festival, qui baigne le public dans une pl√©nitude atmosph√©rique. Le monde s’arr√™te de tourner sur Incourt le temps d’un concert…

Ambiance_Bernard (26)Rentr√©e sur sc√®ne √©nergique pour Boulevard des Airs BDA devant un public venu en nombre acclamer et faire la f√™te avec la tribu! On conna√ģt d√©j√† la musique et on sait √† quoi s’attendre, mais¬†√† nouveau, la¬†prestation de Boulevard des Airs¬†√©pate et s’affiche comme un franche r√©ussite. Ce n‚Äôest pas pour rien qu‚Äôils passent souvent par chez nous, puisqu’il y a une r√©elle relation d’√©change entre le groupe et son¬†public.¬†Un grand cru de cette onzi√®me √©dition !

08_Giedre_Siperius Cedric_05Mais la cerise sur le g√Ęteau de la journ√©e, c’est sans aucun doute la pr√©sence de¬†GiedR√©¬†sur la sc√®ne ext√©rieure. La chanteuse fran√ßaise, une guitare √† la main, tout en d√©licatesse dans son affriolante petite robe √† fleur,¬†pousse la chansonnette et nous parle d’anus, de caca ou d’enfants morts. GieDr√© peut absolument tout dire, et la r√©ception du public hilare est totale. Un cocktail¬†de jeux de mots, d’ironie, d’absurde et d’humour noir.¬†On chante et on rit, parfois (souvent) les deux en m√™me temps.

09_Frero Delavega_Mathieu-8La journ√©e touche d√©j√† √† sa fin et nous rejoignons le chapiteau bond√© pour le concert de cl√īture du festival. C’est √†¬†Fr√©ro Delavega¬†que revient la lourde t√Ęche de tirer le rideau. Le duo de frangins qui n’en sont pas font preuve d’un r√©pondant incroyable sur sc√®ne et baignent la foule de leur pop-folk sereine et ensoleill√©e. Jeremy Fr√©rot et Florian Delavega nous offre un bain de fraternit√© et de ‘zen attitude’. Un “dimanche soir dans le canap√©” qui prend vie sur sc√®ne, tant l’√©cho que s’√©change les deux larrons nous offre notre dose de pl√©nitude. De quoi terminer ce week-end de OUF avec une banane jusqu’aux oreilles!
09_IncRock_FreroDelavega_snappp_17

On vous donne rendez-vous l’ann√©e prochaine pour la douzi√®me √©dition de l’INC’ROCK BW FESTIVAL !

Pour lire notre compte-rendu du premier jour, cliquez ici

Pour lire notre compte-rendu du deuxième jour, cliquez ici

Pour lire notre reportage sur le “Village des Nains”, cliquez ici

R√©daction :¬†Ga√ęl Rinclin, Jonathan Piroux,¬†Pierre-Yves van den Berg

√Čcrit par Jonathan Piroux

Jonathan Piroux

Reporter