Good vibes au Suikerrock 2016!

Vendredi fin d’apr√®s-midi, beaucoup rentrent chez eux pour profiter d’un bon week-end de d√©tente. Mais chez Sc√®nes Belges, √† peine sorti des bureaux, on prend directement la route de Tirlemont pour le Suikerrock Festival! Grande premi√®re pour moi qui n’y √©tait jamais all√©, et on peut dire que j’ai bien choisi mon ann√©e car le festival f√™te sa trenti√®me √©dition! Une belle affiche avait donc √©t√© pr√©vue pour marquer le coup!

Si le temps de faire la route on arrive tout juste trop tard pour le premier groupe, The Kids, on sera parfaitement √† l’heure pour le second : The Sore Losers! Un jeune groupe belge de Blues Rock tr√®s √©nergique qui nous ravira les oreilles avec des compositions originales et rythm√©es! Parfait pour se chauffer pour la suite du programme!

Leur concert termin√©, on va rapidement faire un petit tour du c√īt√© de la DJ stage en se baladant √† travers les petites rues remplies de stands de nourritures d’un peu partout dans le monde aux odeurs plus all√©chantes les unes que les autres.Tirlemont est bien anim√© ce week-end! Il n’y a pas grand monde devant la DJ stage, il est sans doute encore un peu t√īt pour √ßa. Du coup, on retourne du c√īt√© de la Mainstage. Au retour, on admire les tours avec les affiches des diff√©rentes ann√©es. Trente ans de r√©trospective d’un festival haut en couleurs qui affiche chaque ann√©e un superbe programme. On peut d√©j√† entendre le groupe suivant qui commence : Zornik.

Un groupe de rock bien sympathique, avec un chanteur tr√®s motiv√© et dynamique qui arrivera √† d√©rider quelques peu le public tr√®s pudique du Suikerrock. Car oui, le public du Suikerrock est fort pudique. Ils tapent doucement dans les mains pour applaudir, ils h√©sitent √† danser et √† chanter malgr√© des titres entrainants, c’est un peu dommage.

Beaucoup de gens ont aussi l’air d’√™tre l√† aujourd’hui pour la t√™te d’affiche du jour, ce qui pourrait expliquer leur manque d’engouement pour les autres groupes. D’ailleurs puisqu’on en parle, le dernier concert de cette premi√®re journ√©e va bient√īt commencer. Comme je vous le disais, le Suikerrock nous avait pr√©vu une tr√®s belle affiche pour f√™ter sa trenti√®me √©dition, avec comme grosse t√™te d’affiche aujourd’hui : Deep Purple!

Formation rest√©e l√©gendaire malgr√© les quelques changements survenus dans le line-up au cours des derni√®res d√©cennies, je r√™vais de les voir depuis un bon bout de temps. Je peux le dire ouvertement, j’√©tais aux anges avec ce concert! Un show light de tr√®s bonne qualit√© et un son irr√©prochable, tellement propre et parfait qu’on pourrait croire √† du playback, ces musiciens britanniques nous aurons combl√©s. M√™me si le show n’avait rien d’extraordinaire compar√© √† ce que j’ai d√©j√† pu voir en metal ces derni√®res semaines, il en restait des plus agr√©ables √† √©couter et √† regarder tellement il √©tait bien rod√©! solos ravageurs √† la guitare, la batterie et au clavier, une voix que le temps n’a presque pas affect√©e, un contact entre les musiciens et le chanteur qui nous rappelle qu’un groupe n’est pas grand chose sans une entente et une complicit√© √† l’√©preuve de tout et une setlist plus que bien fournie, que pouvait-on r√™ver de plus?

Apr√®s quelques heures de sommeil, nous voici de retour pour une seconde journ√©e √† Tirlemont! Un second jour plac√© sous le signe de la pop, compar√© √† la veille qui se voulait beaucoup plus rock. On commence en douceur avec No√©mie Wolf, ancienne chanteuse du groupe Hooverphonic, qui nous pr√©sente son projet solo qui lui permet de mettre en avant sa tr√®s belle voix et de se l√Ęcher un peu plus avec l’exp√©rience acquise pr√©c√©demment, suivie rapidement par Billie et sa Nu Pop, autre jeune talent pr√©sente pour cette seconde journ√©e!

On poursuit avec une autre jeune artiste, venant du sud du pays cette fois, Alice on the roof et sa superbe voix! Cheveux roses, maquillage rose sur les yeux, une robe noire, tout est fait pour rappeler son dernier clip “Lucky You”. Elle parviendra √† secouer un peu le public avec sa pop √©lectro pos√©e et positive, celui-ci quoique diff√©rent de la veille, semble tout aussi timide et calme.

On change un peu de registre avec Tourist LeMC et son hip-hop teint√© de reggae et de folk. J’avoue ne pas avoir trop accroch√© √† son style musical, mais √ßa n’a pas l’air d’√™tre le cas pour le reste des personnes pr√©sentes qui se r√©veillent un peu! La journ√©e approche de sa fin pour nous, nous ne pourrons malheureusement pas voir la t√™te d’affiche dEUS pour des raisons logistiques. Il reste cependant encore Balthazar √† voir avant de repartir!

Ils ont la classe, ils sont jeunes, et ils proposent un rock alternatif de qualit√©, teint√© parfois d’une petite touche de folk √† l’aide d’un violon, il s’agit de Balthazar! La Grand Place de Tirlemont s’est bien remplie depuis cette apr√®s-midi, et la foule, bien que toujours un peu pudique, semble d√©j√† bien plus r√©veill√©e et se prendra rapidement au jeu des musiciens! De bonnes compositions, pas les plus festives qui soit mais assez que pour donner l’envie de bouger aux personnes pr√©sentes, avec toujours un son irr√©prochable, et de bonnes lumi√®res, c’est ce qu’on retiendra de ce show d’une tr√®s grande qualit√©!

Apr√®s une arriv√©e un peu tardive pour le troisi√®me jour de festival (on a loup√© Mega Mindy & De Bende, un groupe surtout pour enfants), on assiste au second concert du jour : Prinsessia, une autre formation con√ßue pour plaire aux p’tits bouts!

Si ce groupe n’est pas vraiment √† mon gout, ce n’est pas le cas des enfants venus nombreux, accompagn√©s de leurs parents, et qui ont l’air de se r√©galer avec ce concert! Tous se prennent au jeu des princesses de Prinsessia (hormis quelques parents qui comme moi, ont un peu l’air de se demander ce qu’ils font l√†) et en redemandent √† chaque chanson!

Ce show termin√©, le repos n’est que de courte dur√©e car d√©j√†, celui de la jeune Emma Bale d√©bute! J’avoue avoir √©t√© plut√īt s√©duit par sa voix et ses compositions, dont l’atmosph√®re de certaines me rappelle un peu celle de mon film pr√©f√©r√©, Wonderful Days. Avec sa pr√©sence, sa beaut√© et son sourire, elle a su conqu√©rir le public jeune et moins jeune du Suikerrock!Cette jeune chanteuse qui aura 17 ans dans quelques jours a, en un an, avanc√© √† pas de g√©ant. Pl√©bicit√©e par Milow qui lui demande de faire partie de sa tourn√©e solo, ses premiers titres sont sur toutes les l√®vres et avec le remix de Lost Frequencies, son succ√®s est imm√©diat!

La journ√©e se poursuit avec Bandits, un autre groupe de jeunes talents bien de chez nous. Malgr√© quelques probl√®mes de sons en d√©but de show, tr√®s rapidement corrig√© (j’applaudit le profesionnalisme de l’√©quipe du Suikerrock et l’infrastructure qu’ils ont mis en place, vraiment rien √† redire!), ils n’en d√©mordront pas et nous feront vibrer avec leur pop rock explosive!

On gardera un bon souvenir de la prestation pop de Stan Van Samang qui aura bien fait bouger les personnes pr√©sentes pour ce dernier soir de festival. On retiendra en particulier ce moment o√Ļ il sera descendu dans la foule pour chanter, serrant par la m√™me occasion la main √† de nombreux fans et n’h√©sitant pas √† grimper sur les barri√®res pour que tous puissent le voir!

Le groupe Roxette ayant malheureusement √©t√© annul√© pour des raisons de sant√© de l’un des membres, l’organisation a pris le parti pour les remplacer de choisir les non moins excellentissimes The Corrs! Groupe familial qui ne s’√©tait plus produit dans notre pays depuis plus d’une d√©cennie, et ils reviennent en force sur le devant de la sc√®ne avec un nouvel album intitul√© “White Light”! Un show grandiose pour ce groupe qui mixe avec brio Pop, Rock et un peu de folk √† l’inspiration irlandaise, qui nous ravira tant les yeux que les oreilles pendant plus d’une heure! Ils profiteront d’ailleurs de ce retour dans notre plat pays pour f√™ter l’anniversaire de l’un des membres du groupe, en faisant chanter un “Happy Birthday to you” √† toute la foule qui se pr√™tera largement au jeu, tout comme elle s’investira √©norm√©ment dans le reste du concert compar√© aux autres de la journ√©e (sauf bien sur les enfants en d√©but d’apr√®s-midi avec Prinsessia!).

Un tr√®s bon cru que cette trenti√®me √©dition, quelques belles d√©couvertes pour moi qui ne connait pas tr√®s bien les artistes pop en vogue. Je reste encore une fois √©bahi par la qualit√© du son et des lumi√®res durant tout le festival, qui s’est r√©v√©l√© l’un des plus pros auquel j’ai pu assister!

√Čcrit par Quentin Joveneau

Quentin Joveneau