La période glaciaire de Dinosaur Jr.

Une Ancienne Belgique bien remplie mais pas soldout pour la venue du groupe culte de rock alternatif venant du Massachusetts, Dinosaur Jr. On retrouve les solides Lou Barlow Ă  la basse et Murph Ă  la batterie pour accompagner le charismatique J Mascis. Leur dernier album, “Give a Glimpse of What Yer Not” est sorti au mois d’aoĂ»t de cette annĂ©e.

Le trio dĂ©barque sur scène et commence Ă  jouer, sans un mot pour le public. Le dĂ©but du concert s’enchaĂ®ne assez bien. Pas rĂ©ellement de blanc entre les chansons, on passe de l’une Ă  l’autre relativement vite. C’est 200% rock’n’roll et ça file Ă  toute allure.

Ensuite? Ensuite le soufflĂ© retombe un peu… Après avoir envoyĂ© les 3-4 premières chansons, Dinosaur Jr.une certaine lassitude s’installe. Le dĂ©cor est composĂ© de leurs amplis Marshall et quelques flight case. Pas de show light ni de fioritures, ce n’est pas le style de la maison.
La setlist du concert est assez commune, alternant les nouvelles compositions avec les classiques du groupe. Par contre, toujours pas de communication avec le public, voir même une certaine froideur venant du guitariste. 
Pendant que J. Mascis accorde ou change de guitare, Lou en profite pour prendre une photo avec des fans aux premiers rangs. Ce dernier sera moins avare en interaction avec le public que son compère. Le son est bon, mĂŞme si un chouilla de voix en plus n’aurait pas Ă©tĂ© de trop. Les guitares saturĂ©es et les distorsions sonnent excellemment bien dans la salle.

Pour le rappel le groupe quitte la scène sans un mot… Et reviendra de la mĂŞme manière pour interprĂ©ter deux chansons dont leur fameuse reprise de “Just Like Heaven” du groupe The Cure.

Un concert qui n’aura jamais vraiment dĂ©collĂ©. Rien de mauvais mais rien d’extraordinaire non plus malheureusement. Le groupe s’est contentĂ© d’envoyer leurs chansons sans rĂ©elle passion. Le principal est que le public qui soit venu ait apprĂ©ciĂ©, ce qui semble avoir Ă©tĂ© le cas au vu des applaudissements nourris en fin de concert.

Setlist :

Écrit par Gaël Rinclin