Festivités explosives à Soignies au festival Rock and Chill!

Nous voici finalement Ă  la date fatidique, celle du dernier festival de l’annĂ©e (du moins pour moi) en ce samedi 19 novembre. Un festival qui se rĂ©vĂ©lait plus que prometteur! Il s’agit du Rock and Chill Festival, Ă  Soignies! Mais avant de vous parler de l’Ă©dition de cette annĂ©e, laissez-moi vous le prĂ©senter rapidement!

Le Rock and Chill Festival, c’Ă©tait tout d’abord un projet nĂ© en 2007, celui de faire dĂ©couvrir des groupes aussi divers que variĂ©s, tout en offrant l’opportunitĂ© Ă  de jeunes artistes de se produire devant un nouveau public. Le groupe d’amis Ă  l’origine du festival mis alors en place des soirĂ©es Rock, avec deux concerts, prolongĂ©es Ă  chaque fois avec des DJ’s Chill jusqu’au petit jour. S’en suivirent une trentaine de ces soirĂ©es, avant que celles-ci n’Ă©voluent pour finalement devenir le Rock and Chill tel qu’il est aujourd’hui : un festival Ă  part entière!

Avec Ă  chaque fois de très belles affiches presque 100% locales et francophones (Montevideo, Von Durden, Abel Caine et Dalton telegramme en 2013; Fastlane Candies, Cheeky Jack, Jane Doe and the Black Bourgeoises, et Sharko en 2014; Beautiful Badness, GaĂ«tan Streel, GrandGeorge, et Birdpen en 2015), ce festival qui en est donc Ă  sa quatrième Ă©dition a su rameuter toujours plus de monde dans la salle Victor Jara de Soignies! Cette annĂ©e n’a pas non plus dĂ©rogĂ© Ă  la règle, car c’est une très belle affiche qui nous attendait Ă  nouveau : Power Shake, Fuzeta, Piano Club, et surtout, les incroyables Skarbone 14!

Et me voilĂ  donc arrivĂ© Ă  Soignies pour cette nouvelle Ă©dition du Rock and Chill Festival! On a tout juste le temps d’acheter quelques jetons pour les boissons (sympa, l’idĂ©e d’utiliser des capsules de bière!) que le premier groupe ouvrant la soirĂ©e dĂ©bute son set! Et surprise, ce n’est pas Reverend Zack & The Bluespreachers comme initialement annoncĂ© que nous voyons dĂ©barquer sur scène, mais Power Shake!

Tout nouveau groupe originaire de Tournai et composĂ© de quelques membres de Reverend Zack & The Bluespreachers (dont tous les membres ne savaient ĂŞtre prĂ©sents ce soir-lĂ ), ils nous serviront un Rockabilly aux accents de blues du feu de Dieu! Une Ă©nergie colossale, des compositions entraĂ®nantes et un punch d’enfer, le tout teintĂ© d’une petite touche rappelant le vieux rock amĂ©ricain, une belle claque et surtout une très bonne dĂ©couverte! Le chanteur en particulier, nous Ă©merveillera de par sa voix rappelant tantĂ´t de grandes rockstars, tantĂ´t de grands bluesmen.

N’oublions pas non plus le contre-bassiste (qui est d’ailleurs Ă©galement le bassiste de Skarbone 14), qui n’a dĂ©cidĂ©ment pas froid aux yeux! Entre l’incroyable variĂ©tĂ© de notes qu’il parvient Ă  produire et les figures qu’il effectuera avec son instrument, n’hĂ©sitant pas Ă  grimper dessus, en Ă©quilibre, pour jouer Ă  la fin du set, j’en reste juste bouche-bĂ©e!

Un premier groupe parfait pour chauffer la salle et faire danser ceux dĂ©jĂ  arrivĂ©s, l’ambiance grimpant en flèche dès leurs premiers accords et au fur et Ă  mesure que la salle se rempli! Le concert est malheureusement beaucoup trop court, Ă  tel point que j’en viens Ă  regretter qu’ils n’aient pas Ă©tĂ© placĂ©s plus haut dans l’affiche! Mais pas le temps de se lamenter, on enchaĂ®ne avec les suivants : Fuzeta!

Seul groupe non-originaire de notre plat-pays, ces quatre musiciens nous arrivaient tout droit de Bretagne! Changement de style ici. On attaque avec de l’Indie Pop de qualitĂ© qui laisse rĂŞveur en nous emportant doucement au son de leurs dĂ©licates compositions. Comme quoi il y en a pour tous les goĂ»ts ce soir!

Un style très Ă©purĂ© et propre, lĂ©gèrement planant et mĂ©lancolique, des voix vibrantes et une instrumentale vraiment plaisante Ă  Ă©couter, j’aime bien! Ils sont vraiment investis dans leur musique, ça se voit. Ils ont tout donnĂ© pour rĂ©aliser ces compositions de qualitĂ©! Je regrette un peu le cĂ´tĂ© festif du groupe prĂ©cĂ©dent, qui bougeaient dans tous les sens, alors qu’ici, ils restent beaucoup derrière leurs micros, mais ça reste tout Ă  fait plaisant Ă  Ă©couter! Et puis, ça permet de garder un peu d’Ă©nergie pour la suite!

Et en parlant de suite, c’est l’heure de Piano Club! Venus nous prĂ©senter leur nouvel album « Fantasy Walk », vous avez surement dĂ» entendre parler d’eux au moins une fois, notamment via leur chanson « Comets » tirĂ©e tout droit de leur dernier album, passant rĂ©gulièrement Ă  la radio! 8 musiciens sur scène, tous vĂŞtus d’une veste noire avec le logo du groupe, ils nous permettront de dĂ©couvrir pas mal de compositions plutĂ´t expĂ©rimentales mais qui rendent vraiment bien!

affiche-2016-v20Si je ne cache pas ne pas ĂŞtre un super grand fan de leur style musical, plutĂ´t difficile Ă  dĂ©finir tant chaque composition est spĂ©ciale et unique (le groupe lui-mĂŞme se catĂ©gorisant comme un projet electropoprockexperimental), la qualitĂ© est tout Ă  fait prĂ©sente! Rien Ă  redire musicalement! Les rythmiques sont entraĂ®nantes, ils ont tous une superbe voix et l’instrumental est vraiment recherchĂ©!

MĂŞme sur scène, c’est un set vraiment bien travaillĂ© auquel on a droit! Ils ont chacun leurs morceaux au chant, avec le reste en chĹ“ur, chaque instrument est superbement maĂ®trisĂ© et mis en valeur! MĂŞme si je ne les Ă©couterais pas chez moi, en concert, ça reste vraiment très apprĂ©ciable! Et cette variĂ©tĂ© dans leur composition permet de vraiment rompre avec ce sentiment de monotonie que certains groupes donnent sur scène!

Enfin, il est l’heure pour le groupe tant attendu! On est prĂŞts, on est chaud, bouillant mĂŞme! Les musiciens de Skarbone 14 dĂ©barquent, survoltĂ©s comme Ă  chaque fois! Un plateau de bières leur est rapidement amenĂ©… C’est parti!

Aaah, Skarbone 14! Skarbone 14 et leurs farandoles endiablĂ©es qui sillonnent la salle. Skarbone 14 et leurs musiciens qui n’hĂ©sitent pas Ă  descendre dans la foule et Ă  grimper sur le bar pour se rafraĂ®chir sans s’arrĂŞter de jouer! Skarbone 14 et ces chansons reprises par tous et qui vous restent en tĂŞte des jours après leur concert! Humour, sourires, mimiques, sauts et danses, c’est toujours la fĂŞte avec eux!

Une telle Ă©nergie, autant de punch, des textes qui soulèvent des questions sur notre sociĂ©tĂ© tout en nous rappelant les petits plaisirs du quotidien, une aisance incroyable… En live, Skarbone 14, c’est vraiment quelque chose! Et tout ça dans une ambiance dĂ©tendue et festive! Seul petit bĂ©mol pour ce show, une bonne partie de la salle qui fatigue doucement mais surement, restant en retrait au fond de celle-ci, sans bouger. Ne reste qu’une ligne de front composĂ©e d’irrĂ©ductibles fĂŞtards, bien rĂ©solus Ă  faire la fĂŞte jusqu’au bout de la soirĂ©e avec le groupe!

C’est vraiment le pied total Ă  chaque fois que je peux assister Ă  l’un de leur concerts! Ils ne m’ont jamais déçu, et leur rĂ©putation est loin d’ĂŞtre surfaite! Elle est mĂŞme amplement mĂ©ritĂ©e! Si il y a bien un groupe dont je ne pense pas me lasser un jour, c’est bien eux! MĂŞme avec presque deux heures de concert, on en redemande encore!

Mais il se fait malheureusement tard, et il est l’heure de reprendre la route, car Soignies, ce n’est pas tout près quand mĂŞme! Ce petit festival valait cependant largement le dĂ©tour, et il est sur et certain que j’y retournerai!

Écrit par Quentin Joveneau

Quentin Joveneau