Trixie Whitley impériale au Cirque-Royal!

La jolie Trixie a déjà fait le tour de la Belgique cette année (Lotto Arena, Rock Werchter, Lokersefeesten, Leuven, etc…) et elle vient délivrer une prestation remarquable au Cirque-Royal.

 

La découverte : TaminoTamino

C’est Tamino qui ouvre la soirĂ©e. Le très jeune artiste rĂ©sidant Ă  Anvers enivre le public grâce à ses compositions Ă©purĂ©es mais touchantes. Des compos au piano ou Ă  la guitare qui accompagnent sa voix Ă  merveille. Cette dernière est tantĂ´t très basse Ă  la manière d’un crooner, tantĂ´t hautement perchĂ©e tel un tĂ©nor. Mais dans les deux cas, toujours juste et belle. Il met une telle intensitĂ© dans son chant que le public est forcĂ©ment touchĂ©. Le parterre est clairsemĂ© mais les gradins bien remplis rĂ©agissent très positivement. Il termine sa performance sous les applaudissements nourris du public.

La confirmation : Trixie WhitleyTrixie Whitley

Alors que la fosse se rempli, place Ă  la reine de la soirĂ©e. Le concert commence avec 5 petites minutes d’avance sur le programme prĂ©vu. C’est assez rare que pour le souligner! Les deux premiers morceaux sont soutenus par de superbes projections abstraites animĂ©es sur tout le fond de scène.

Dès la troisième chanson nous avons droit Ă  l’un de ses premiers tubes, Fourth Corner. Pas de projection sur celle-ci mais un joli jeu de lumières chatoyantes. L’ordre des chansons semble modifiĂ© par rapport aux jours prĂ©cĂ©dents. Elle demande alors au public s’ils ont envie d’un peu de rock’n’roll car pour l’instant l’atmosphère est très « mellow« . C’est alors que le groupe nous sort une version tonitruante de Irene. On repasse dans le « mellow »Â avec une interprĂ©tation torride de New Frontiers.Trixie WhitleyC’est sans retenue que la Gantoise d’origine communique et joue avec le public. Trixie casse une corde durant Soft Spoken Words mais elle termine sa chanson sans ĂŞtre trop perturbĂ©e. Grâce Ă  ça, ils enchaĂ®nent avec une version Ă©purĂ©e/alternative de Pieces. Après avoir demandĂ© Ă  ce qu’on allume la salle afin de voir son public, le groupe nous prĂ©sente The Shack, un morceau sorti officiellement il y a quelques semaines sur l’album Sway. Petite surprise de la part du public, il ne tape absolument pas dans le bon tempo… Du coup la chanteuse rigole et ajuste sa chanson au tempo du public. Elle confiera après avoir adorĂ© ce moment d’Ă©change assez unique avec le public. Trixie clĂ´ture avec son tube Breath You In My Dreams. InterprĂ©tation magistrale, elle en profite pour se balader dans les gradins et le public. Vu l’Ă©tonnement de son roadie et son empressement Ă  dĂ©faire les nĹ“uds du câble du micro, ça ne devait pas ĂŞtre prĂ©vu… Le groupe revient pour le rappel avec deux autres titres issus de Sway, Surrender et Eliza’s Smile.
L’artiste a dĂ©livrĂ© une prestation remarquable, qui nous fera passer cette trève hivernale bien plus facilement!

Écrit par Gaël Rinclin