Blonde Redhead : Maîtrise totale au Botanique!

Le trio New-Yorkais Blonde Redhead est de passage en Belgique pour plusieurs concerts. Demain soir au Reflektor de Liège, mais c’est complet! Ce jeudi à la salle De Kreun de Courtrai, et là il reste quelques places. Précipitez-vous dessus!

 

Pour dĂ©marrer, nous faisons confiance aux Anversois de Echo Beatty. Le groupe est en formule trio depuis quelques temps pour leurs concerts. Niveau musique c’est plutĂ´t planant, associĂ© à la voix perchĂ©e de la chanteuse dont le timbre de voix rappel celui de Victoria Tiblin et une atmosphère lourde dans le son. En parlant du son, le guitariste possède une Ă©trange boĂ®te Ă  ses cĂ´tĂ©s.

Echo BeattyCette dernière semble être une caisse de résonance avec un micro de contact et sur laquelle est tendue une corde. Il en joue tantôt comme une guitare, tantôt comme un violon. Les sonorités issues de cette machine semblent venir d’un autre monde. Ce n’est pas un jeu de lumières très intense, mais plutôt des ambiances lumineuses du plus bel effet. Le genre d’ambiance qui vous enveloppe dans la chanson. Le groupe joue leur dernier morceau en version XXL avec un superbe passage instrumental.

 

Blonde Redhead débarque sur scène sans crier gare. Pas de salutation au public, on attaque directement! Le trio commence par une longue intro pour le morceau Falling Man. La voix particulière du chanteur, Amedeo Pace, est grinçante juste comme il faut! Il ne faut pas deux minutes pour que le son soit absolument parfait dans la salle. Le public est chaud dès l’entame du concert, ponctuant les chansons par de larges applaudissements. C’est au tour de Kazu Makino de passer au chant pour Bipolar, qu’ils n’hésiteront pas rallonger quelque peu.Blonde RedheadLe groupe fait preuve d’une très grande maîtrise des morceaux et de la scène. L’ambiance lumineuse se met en place petit à petit et l’utilisation massive de fumigène agrandi l’espace. Le second frère Pace, Simone, assure un excellent boulot derrière à la batterie. Blonde RedheadHeureusement que la vue est dégagée car il offre une performance très fun visuellement. L’avantage de leur longue carrière (9 albums studio!) est qu’ils peuvent évoluer dans moult styles en les maîtrisant à la perfection. Ils le feront très bien durant la soirée, n’hésitant pas à piocher dans leurs plus anciens albums pour le plaisir des fans de longue date. 

La véritable envolée tonitruante arrive sur le dernier morceau avant le rappel, Spring and by Summer Fall. Où le groupe lâche les chevaux et emporte tout sur son passage! Ils reviendront sur scène pour une grosse demi-heure pendant laquelle on sent que le trio termine en se faisant plaisir.
Le plaisir est plus que partagé par le public qui les acclament de plus belle!

Écrit par Gaël Rinclin