L√©gendaire Suzanne √† l’Ancienne Belgique.

Suzanne Vega √©tait √† l’Ancienne Belgique ce lundi pour d√©marrer sa nouvelle tourn√©e, accompagn√©e sur sc√®ne par le guitariste Gerry Leonard.
L’artiste √©tant plut√īt rare en live, on ne pouvait pas rater √ßa!



C’est dans une ambiance de cocooning que nous sommes accueillis √† l’AB ce lundi. Une partie de la salle assise, une autre debout, comme √ßa tout le monde peut vivre le concert comme il le souhaite.Suzanne Vega + Gerry Leonard

L’artiste ne passe pas tous les ans par la Belgique, c’est donc avec un enthousiasme d√©bordant que le public afflue dans la salle. L’impatience est palpable et le public laisse √©clater sa joie lors de l’arriv√©e sur sc√®ne de Gerry et¬†Suzanne.
Cette derni√®re est d√©contract√©e,¬†discute facilement avec le public et n’h√©site pas Suzanne Vega + Gerry Leonard√†¬†expliquer ses nouvelles chansons. Comme par exemple sur « Crack in the Wall », issue de l’album « Tales from the Realm of the Queen of Pentacles », elle expliquera que √ßa repr√©sente la partie spirituelle que l’on peut retrouver derri√®re les choses mat√©rielles, derri√®re ce trou dans le mur.¬†Le public est quant √† lui tr√®s r√©ceptif aux r√©flexions de la chanteuse, ce qui est plut√īt rare. Hormis deux √©nergum√®nes passablement √©m√©ch√©es, nous avons droit √† un public de connaisseurs et tr√®s respectueux de l’artiste.

La setlist va puiser dans l’immense r√©pertoire de¬†Suzanne Vega, aussi bien dans les¬†nouvelles compositions que dans ses tr√®s anciennes… Car, comme elle dira tr√®s bien elle-m√™me : « Apr√®s tout le public a pay√© sa place et le public aime les vieilles chansons qu’il conna√ģt! »
En plus du talent, la compositrice/interpr√®te¬†poss√®de un sens de l’humour et de la r√©partie √† toute √©preuve. Malgr√© que ce soit la premi√®re date de la tourn√©e et que forc√©ment, tout n’est pas compl√®tement en place, les musiciens encha√ģnent facilement les morceaux sans laisser de v√©ritable blanc pendant lesquels l’ambiance peut retomber.

Suzanne Vega + Gerry LeonardLe concert file √† toute allure et on ne voit pas le temps passer. D√©j√† 1h20 de concert et le rappel arrive, apr√®s un « Tom’s Dinner«  repris en choeur par la foule.
Quand la chanson du rappel se termine elle remercie chaleureusement son public et nous promet d’essayer de revenir vite…
Elle ne croyait pas si bien dire! Alors qu’une partie du public sort de la salle et que la musique d’ambiance commence √† retentir dans la salle, le¬†duo revient sur sc√®ne pour un deuxi√®me rappel! Elle s’excuse car elle pensait r√©ellement que la pr√©c√©dente √©tait la derni√®re et qu’il ne faut pas la bl√Ęmer, c’est la premi√®re date de la tourn√©e…
Le public reviendra dans la salle pour ovationner comme il se doit une artiste de son envergure!

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin