Douceur et volupé, BANKS est notre madeleine

Alors que l’hiver lance sa premi√®re offensive, on se retranche dans la tr√®s belle salle de la Madeleine pour se r√©conforter au son de¬†BANKS.

 

Le concert est sur le point de commencer mais on sent d√©j√† l’impatience du public d’accueillir la jeune am√©ricaine sur sc√®ne. Les balcons de la salle sont remplis √† craquer et la fosse est proche de subir le m√™me sort. Mais, c’est lorsqu’elle arrive sur sc√®ne que l’on comprend que le public est d√©j√† archi fan de l’artiste… Des cris √† n’en plus finir, des vagues de smartphones qui se l√®vent pour capter les premiers instants de la star sur sc√®ne, etc…


A vrai dire, nous nous attendions √† un show relativement minimaliste, quelque chose d’assez statique et mettant surtout sa voix en avant. Un peu comme pour la production de son excellent album Goddess.

Mais que nenni!

A peine¬†entr√©e sur sc√®ne, d√©barquent deux danseuses qui nous gratifient d’une chor√©graphie tr√®s moderne et sacr√©ment bien foutue!
Jillian Rose Banks de son vrai nom¬†utilise deux micros. Le premier pour son chant clair et un second sur lequel sont appliqu√©s tous les diff√©rents effets de voix qui se retrouvent sur les albums. L’avantage est que nous ne sommes pas compl√®tement d√©pays√©s et que ce n’est pas une simple bande son qui passe, mais une r√©elle performance live.

Elle nous laissera v√©ritablement bouche b√©e durant¬†les trente premi√®res minutes du concert. Absolument TOUT est en place. Les chor√©graphies sont magnifiques et collent √† la perfection au reste du show. Le travail des danseuses et de la chanteuse est ph√©nom√©nal. On sent une homog√©n√©it√© incroyable entre tous ces √©l√©ments. On ne sait tout simplement plus o√Ļ donner de la t√™te.
Les jeux de lumi√®res ne sont pas en reste, jouant avec les ombres et les zones plus sombres de la sc√®ne. Par la suite¬†elle prendra le temps de discuter un peu avec le public, leur demandant gentiement de plus profiter du concert et moins de son smartphone… Ce qui, √† notre grande surprise, fonctionnera! On aura donc droit √† une fin de concert sans les murs de smartphones devant nous et il faut avouer que c’est autrement plus agr√©able.

Voilà un concert qui nous aura surpris, mais surtout énormément plu! Le public qui sort de la salle après le show est tout sourire et prêt à revenir accueillir la jeune américaine lors de son prochain passage par chez nous!

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin