Mathilde Renault et son piano : une release réussie!

Quelle merveilleuse idĂ©e que d’organiser une release party Ă  la Rotonde du Botanique


Petit plus du soir, on peut assister au concert assis sur les différentes plateformes de la salle.
VoilĂ  une configuration confortable pour cet endroit de rĂȘve qui convient Ă  merveille au style piano/voix.



Mathilde Renault, pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une voix sensible qui vous emmĂšne dans son univers en un rien de temps. Douceur et Ă©vasion sont au programme de l’artiste.
L’ambiance est feutrĂ©e et le public impatient de dĂ©couvrir les surprises qui lui sont rĂ©servĂ©es tout au long de cette soirĂ©e!
Les mĂ©lodies au piano vous font imaginer de grands espaces, les moments mĂ©lancoliques vous rappellent ces regards perdus au travers de la fenĂȘtre un jour de pluie. On passe des Ă©motions joyeuses Ă  la tristesse sans se soucier de ce qui arrive ensuite. On se laisse tout simplement guider par la magie des arrangements. Ce mĂ©lange clair-obscur que Mathilde apprĂ©cie tellement et qui lui rĂ©ussit bien.
Il est extrĂȘmement plaisant d’avoir un public aussi attentif et silencieux pendant les morceaux que ce soir. On ne peut que mieux profiter du concert. L’atmosphĂšre lumineuse dans la salle est chatoyante, une ambiance intimiste accentuĂ©e par la proximitĂ© de l’artiste avec le public. Lucky Number est le troisiĂšme morceau de la setlist et on sent que le public le connait dĂ©jĂ , la communion s’accentue encore alors d’un cran.

MalgrĂ© qu’elle se dĂ©finisse comme “peu douĂ©e” en communication sur scĂšne, elle prend le temps de nous expliquer l’élaboration de certains morceaux. Les textes du nouvel album ont Ă©tĂ© Ă©crit presque en intĂ©gralitĂ© par son papa, Jean-Christophe Renault. 
Ce dernier est d’ailleurs invitĂ© Ă  prendre place sur scĂšne avec Mathilde le temps de quelques chansons. Depuis que nous la connaissons, on se dit que sa musique collerait parfaitement pour des bandes originales de films, sĂ©ries ou documentaires. Nous savons que ce genre de projet plait Ă©galement Ă  l’artiste et visiblement
 ce serait en bonne voie de concrĂ©tisation! Croisons les doigts pour que tout se goupille bien, cela pourrait donner un rĂ©sultat grandiose.

Un peu plus d’une heure et demi partagĂ©e avec Mathilde Renault, ça vous rĂ©ussit une soirĂ©e!
Avant le rappel, elle s’autorise mĂȘme une reprise de Radiohead (Daydreaming) car c’est toujours avec Tom York que Mathilde rĂȘve de faire un duo (cfr interview ci-dessous).
N’hĂ©sitez pas Ă  dĂ©couvrir cette artiste touchante et son univers. Nous sommes toujours en hiver et son album accompagnĂ© d’une bonne boisson chaude est un remĂšde imparable pour passer cette saison sereinement.

 Interview rĂ©alisĂ©e par l’Ă©quipe Low Battery Studio au festival Les Ardentes 2014 :

Écrit par GaĂ«l Rinclin