Vincent Scarito et son frigo magique aux 1000 parfums

« What’s in The Fridge » se demande Vincent Scarito avec son dernier album.

D’abord, il y a une belle lumière. Et puis de quoi se régaler.

Cet album est jazzy, frais et moderne. A l’image de Vincent Scarito. Le bruxellois d’origine italienne propose un disque profond qui porte. Joyeux et atypique. Souriant aussi.

Sur des lignes où se mélangent jazz et pop, il nous emmène avec beaucoup de finesse dans son univers. Les textes sont bien entendu chantés mais, avec son bagage de comédien, Vincent Scarito ponctue les mots avec justesse. C’est léger et puissant à la fois. La voix particulière, parfois presqu’enraillée saupoudre le disque d’une atmosphère à la limite du vintage sans jamais en faire trop.

Coup de cĹ“ur pour « Recherche idĂ©ale » qui ne renie pas un hĂ©ritage de Louis Chedid. Ce morceau, publiĂ© indĂ©pendamment de l’album donne le ton du disque qui contient quelques pĂ©pites qui restent dans l’oreille.

 

Un disque particulier, un patchwork coloré qui rend le cœur plus léger et file la pêche et le sourire.

Un des disques à épingler en ce début d’année.

 

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter