La Muerte: Retour gagnant

Certaines musiques vous rendent plus légers, vous donnent envie de chantonner.

D’autres vous font réfléchir, avancer.

Le dernier disque de « La Muerte » n’entre dans aucune de ces deux catégories. Cette musique-là, elle vous attrape au ventre, elle vous boxe, elle vous secoue et vous met KO.
Attention, elle ne vous plonge pas dans une introspection abyssale qui vous laisse déprimé durant des jours. Non, elle vous réveille en faisant monter votre taux d’adrénaline comme un bon film d’épouvante.

Ce disque est noir, peut-être en écho à notre société qui s’enfonce dans une obscurité. On y croise l’Homme et toute sa complexité, sa faculté à basculer de l’autre côté de la force à la moindre étincelle.

Cet album est musicalement tendu, tout en puissance. Les amateurs du genre, les nostalgiques de la belle Ă©poque ne pourront que se rĂ©jouir de retrouver ce groupe phare et emblĂ©matique. Les autres, pour peu qu’ils soient curieux voire audacieux, se risqueront Ă  dĂ©couvrir cette rĂ©fĂ©rence devenue culte, et il y a de fortes chances qu’ils soient conquis.

La Muerte sera ce samedi à l’AB pour un concert sous-titrée « Love-Sex-Fear-Death ». Tout un programme.

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter