Clubbing haute intensité avec Modeselektor au Botanique!

Retour aux affaires tant attendu pour le¬†duo berlinois¬†Modeselektor!¬†Le rendez-vous pris pour ce comeback est un mercredi… en plein milieu de semaine mais √ßa n’emp√™che le¬†Botanique d’afficher archi-complet et ce, depuis des mois!

Gernot Bronsert et¬†Sebastian Szary forment ce duo issu de l’ancienne Allemagne de l’Est. On va g√©n√©raliser en d√©crivant leur musique simplement comme de l’√©lectro car le groupe n’aime pas trop les √©tiquettes. Et il faut dire qu’ils partent dans pas mal de sens diff√©rents suivants les albums ou leurs envies. Ils ont d’ailleurs une liste de collaborations incroyable :¬†Thom Yorke,¬†Otto Von Schirach,¬†Miss Platnum, Apparat, Tommy Cash,¬†etc…
On ne compte plus les passages du groupe à Dour ou au Pukkelpop, qui nous aurons déjà fait danser pendant des heures. Voilà pourquoi nous sommes de retour au Botanique ce soir!

 

Ils commencent pile √† l’heure et font doucement monter la sauce sur les premiers morceaux qui se veulent assez doux. Mais c’√©tait pour mieux pr√©parer les premi√®res envol√©es de gros beats puissants et gras qui font d√©j√† d√©janter une partie du public. Entre deux tabassages de basses en mode indus’, ils reviennent nous caler des passages planants tout √† fait √† propos pour rel√Ęcher nos tympans.

Le show light est travaill√© enti√®rement en live et pour avoir vu les deux gars √† l’Ňďuvre, ce sont de v√©ritables artistes √©galement! Ils s’√©clatent autant au fond de la salle que le duo¬†sur sc√®ne. On a d’ailleurs vu 2-3 spectateurs venir f√©liciter les ing√©s light √† la fin du show, ce qui √©tait amplement m√©rit√©.

M√™me en plein milieu de semaine l’ambiance est chaude comme une soir√©e de festival!¬†En plus d’√™tre tr√®s talentueux dans la composition et le mix, Modeselektor¬†sont de v√©ritables showmans qui interagissent √† fond avec le public.¬†Les murs du Bota tout entier ont trembl√©s sur les basses et infrabasses des Allemands, avec la vari√©t√© des styles propos√©s ce soir on a eu de quoi faire! Nous avons eu droit √† du grime, de l’indus’, du breakcore, de la jungle, de la drum’n’bass, etc… Ils auront jou√© pratiquement l’int√©gralit√© des deux derniers albums sortis avec quelques petits classiques suppl√©mentaire sur lesquels on ne crache jamais.

Les morceaux “I am your God et “Evil Twin” en fin de set ont pour but de nous achever, √† gros¬†coup de basses qui finissent de d√©molir notre petit corps meurtri par une 1h30 de trance musicale. Pari r√©ussi les gars!

Comme le dit si bien TTC, Modeselektor c’est une bande de mecs sympas et on en a bien profit√© ce soir!

 

 

On se laisse avec leur Dj Set pour la mythique Boiler Room.

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin