We love Blu !

Ce samedi, Blu Samu s’est offert l’AB Club ! Une salle comble, un concert sold out, quoi de plus normal pour « la petite sĹ“ur du hip-hop bruxellois » ? Blu Samu l’avait annoncĂ©, elle nous a ramenĂ© une pluie d’invitĂ©s pour jouer avec elle. Retour en dĂ©tails sur ce menu 8 services !

Martin Gallone

Il y a tout pile un an, je faisais la rencontre de SalomĂ©, alias Blu Samu, lors de sa prestation et de l’interview accordĂ©e dans le cadre du festival La Belle Hip Hop Ă©dition 2018. Je la dĂ©crivais comme la figure montante de la nouvelle vague fĂ©minine du hip-hop. Je ne m’Ă©tais pas trompĂ©e : Blu Samu fait une ascension assez fulgurante, mais pas dĂ©mĂ©ritĂ©e. Après son morceau phare I run, elle sort en juin 2018 son tout premier EP Moka. 6 titres qui font d’elle une artiste qui s’est affirmĂ©e ! Dans ses crĂ©ations, ses collaborations et dans ses concerts aussi !

Compositeur attitré du 77, c’est Morgan qui ouvre le bal avec une exclu (dont le nom n’est même pas encore dévoilé !) et chauffe le public encore un peu transi avec son énergie communicative.

C’est avec le morceau Sade Blu, aux accents très soul, que Blu Samu entre en scène. Le public, qui n’attendait qu’elle, l’acclame fiĂ©vreusement. Elle rĂ©chauffe dĂ©jĂ  les coeurs de la foule par son flow posĂ© et de sa voix grave.

La belle est bientôt rejointe par le charmant poète-rappeur Shaka Shams pour entonner Summerfun. Le jeune anversois amène avec lui sa voix dingue et son style old skool empreint de hip house, de Trap et de boom-bap. Le beat est entraînant et leur voix se marient à merveille ! Très certainement un artiste à suivre !

Le magnifique morceau Love Blu vient entrecouper la déferlante d’invités, comme pour attester qu’il s’agit quand même de SON concert. Et le public est ravi, car c’est pour ELLE qu’il est venu ! C’est dans ce genre de morceaux que toute sa candeur se fait sentir, Lauryn Hill, sors de ce corps ! C’est dingue ce talent quand même.

Félé Flingue ©Martin Gallone

Mais la pause est finie, et tel un défilé du 77, c’est Félé Flingue, le « vieux briscard de la scène bruxelloise » qui s’empare ensuite du micro pour son titre BX. Avant de former le 77, il s’est illustré comme membre du groupe « L’Or du Commun ». Ce monde belgo-bruxellois est petit, s’il en fallait encore la preuve ! S’enchaine le featuring Verbal Glock, sur lequel Blu Samu nous offre un rap aux rythmes carrément old skool !

 

 

Bruxelles et Anvers n’auront jamais été si proches ce soir : c’est notamment Luie Louis qui en fait la démonstration ! Le chanteur de 25 ans réveille le hip-hop anversois avec ses Slechte Gewoontes et se hisse au rang de ses concitoyens Coely et TheColorGrey. En featuring avec Blu Samu sur le titre 2003, on découvre un univers musical différent, mais qui se mêle extrêmement bien dans l’ensemble du menu !

C’est avec La vibe, entonnĂ© par l’entièretĂ© de la salle, que Peet rentre sur scène, et ouvre par la mĂŞme occasion, le bal des pogos ! Suivi de près par Blu Samu, ils se lancent ensuite dans l’interprĂ©tation du tube Nathy, un cocktail allĂ©chant !

Ensuite, c’est LA surprise de la soirée : Blu Samu nous offre en exclusivité l’écoute de son nouveau titre Water. Un morceau suave comme on les aime, une sensibilité à son maximum ! Ce titre elle le défend bien et nous le propose même pour clôturer son concert.

Et puis, comme dans la famille de Blu Samu il n’y a pas que des frères, c’est Miss Angel, du trio anversois KRANKk, qui fait son apparition sur scène ! En termes de collab’ qui claque, celle-ci va faire parler d’elle ! Le groupe fait sensation sur la scène électro belge avec des rythmes extrêmement créatifs qui rappellent la scène grime londonienne. C’est sûr, Blu Samu a gardé le meilleur pour la fin !

En guise de dessert, elle nous sert carrĂ©ment un I run tant attendu ! Le titre qui l’a propulsĂ©e au cĹ“ur de tous les festivals l’étĂ© passĂ©. CĹ“ur avec les mains donc. Le titre multilingue GanGang clĂ´ture cette setlist de feu, vibrante et surtout très cohĂ©rente !

 

Écrit par Thaïs Baugniet