Voyage puissant avec Windhand dans l’AB Club

Le groupe tout droit venu de Richmond en Virginie (USA) vient présenter son 4ème album dans un AB Club bondé! On retrouve Dorthia Cottrell au chant, le guitariste Asechiah Bogdan, Garrett Morris à la basse et enfin Jeff Loucks à la batterie.

 

Le club est blind√© de chez blind√© ce soir pour Windhand, plus moyen d’ajouter une aiguille dans cette meule de metalleux.¬†√áa circule difficilement mais √ßa boit des pintes facilement pendant que le groupe effectue les derniers r√©glages du soundcheck. On peut d’ailleur vite se rendre compte durant ces tests que le son sera puissant et que les boules quies sont de rigueur.

Le groupe ne d√©marre pas pile √† l’heure mais on a droit √† un bon titre de Led Zeppelin en attendant alors on patiente plus facilement. L’ambiance monte d’un cran lorsque le groupe d√©barque sur sc√®ne et que¬†Asechiah Bogdan allume de l’encens sur son ampli Marshall pour nous plonger directement dans l’ambiance. Les t√™tes se secouent √† l’unisson dans le public sur ces rythmes lourds et hypnotiques envoy√©s par le duo basse-batterie tandis qu’au dessus de √ßa le guitariste vient savamment distill√© des riffs psych√©.¬†Le groupe se donne tout les moyens d’embarquer les spectateurs dans ce voyage avec eux.

Chaque membre de¬†Winhand est dans son univers durant les morceaux et il y a pourtant une √©norme coh√©sion sur sc√®ne. Ils se connaissent par coeur et n’ont pas besoin d’interagir directement les uns avec les autres, malheureusement rien de particulier niveau visuel, pas de projection, d√©cors ou show light particulier.¬† C’est la musique qui prime et on pr√©f√®re garder les yeux ferm√©s pour laisser notre esprit nous guider √† travers ce voyage musical.
Ils terminent le set avec un vieux morceau, le préfèré de la chanteuse, ce qui termine le concert en beauté, avec un sentiment de mission accomplie pour le groupe. 

75 excellentes minutes de concert qui seront pass√©es a toute allure. On a effectu√© le voyage avec le groupe, compl√®tement embarqu√© dans leur ambiance. L’exp√©rience du groupe est un gros plus ici, il n’y a pas de temps morts, ils ne nous laissent pas enti√®rement redescendre entre les morceaux et c’est tant mieux!

Un dernier morceau en rappel parce que le public le r√©clame ardemment et nous voil√† oblig√© de revenir √† la r√©alit√© et rentrer √† la maison la t√™te encore dans l’espace gr√Ęce √† la performance de¬†Windhand.

 

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin