La sélection infernale du Hellfest 2019!

Hellfest 2019 : Une s√©lection aussi hard √† faire que l’affiche!

Retour annuel sur la grande messe fran√ßaise du m√©tal. La ville de¬†Clisson sera une nouvelle fois rythm√©e par les doubles p√©dales, riffs sauvages et autres chants gutturaux qui s’offrent √† l’amateur de musique plus hard. Le festival se d√©roule du 21 au¬†23 juin et compte 6 sc√®nes qui ont l’avantage de rester plus ou moins dans le m√™me th√®me toute la journ√©e. Pas besoin de courir d’un c√īt√© √† l’autre du site si vous comptez rester dans un style pour la journ√©e.

Nous avons d√©coup√© notre s√©lection par jour, histoire de vous donner un petit aper√ßu de ce qu’on ne ratera pour rien au monde durant le festival. Mais √ßa va √™tre serr√© tant les artistes sont nombreux et les dilemmes difficiles √† r√©gler!

Jour 1 :

Nous venons d’assister √† la performance de Daughters, groupe venu de Providence (USA), au festival Roadburn (Tilburg, NL) il y a peu et on n’a qu’une chose √† vous dire : FONCEZ LES VOIR! La prestation visc√©rale qu’ils ont livr√©e √©tait absolument incroyable. Il faudra du coup malheureusement faire l’impasse sur Lofofora √† notre plus grand regret. La bande √† Reuno joue en m√™me temps que¬†Daughters sur la Mainstage 2.

Les Norv√©giens de Kvelertak qu’on a √©galement vu plus t√īt cette ann√©e gr√Ęce √† la tourn√©e commune avec Mastodon et¬†Mutoid Man sont de retour √† Clisson. Le groupe √† l’habitude de faire bouger nos cervicales et on ne voit pas en quoi ce serait diff√©rent ici! Le seul hic, c’est le clash horaire avec¬†Graveyard. Il faudra √™tre sur place pour savoir si l’on se dirigera vers l’Altar ou la¬†Valley!

Une fin de soir√©e qui s’annonce embrum√©e dans la¬†Valley avec¬†Uncle Acid & the Deadbeats suivi par les l√©gendes du style,¬†Fu Manchu. Du stoner rock √† l’√©tat pure, des riffs lourds qui invitent au headbanging aussi facilement que le lapin qui convainc Alice de le suivre au pays des merveilles. On sait que les groupes auront la m√™me d√©marche, nous emmener vers ce pays merveilleux du stoner rock. Une rythmique lourde accompagn√©e de riffs ent√™tants, voil√† ce qui nous attend dans la Valley pour ce deuxi√®me soir.

On terminera certainement notre journ√©e sur la Mainstage 2 √† coup de double p√©dale avec les fran√ßais de¬†Gojira. Le groupe des fr√®res¬†Duplantier assurera la cl√īture de cette sc√®ne de main de ma√ģtre, on leur fait une confiance aveugle √† ce sujet.

Jour 2 :

Gros coup de coeur pour Koritni,¬†groupe qu’on a d√©couvert il y a un peu plus de 10 ans et qu’on n’a malheureusement plus eu l’occasion de voir r√©cemment. Leur hard rock sera absolument parfait pour d√©buter la journ√©e sur la Mainstage 1. M√™me si ce n’est un set que de 30minutes, on ira se r√©veiller avec eux d√®s 11h!

Attention l√† c’est du tr√®s tr√®s lourd avec Sumac, groupe de¬†Aaron Turner¬†(ex Isis,¬†Old Man Gloom). On a √©galement assist√© √† leur prestation au festival¬†Roadburn et on vous assure que √ßa laisse des traces! Leur post-m√©tal / sludge est surpuissant et parfaitement maitris√©. La Valley tremblera une nouvelle fois au son des am√©ricains.

Didier Wampas est le roi! Faut-il vraiment encore pr√©senter ce groupe? Les Wampas jouent dans la¬†Warzone et leur attitude punko-d√©jant√©e convient parfaitement √† l’√©tat d’esprit du festival. On peut faire confiance √†¬†Didier et ses potes pour foutre une ambiance bonne enfant, mais avec le majeur tendu!

Nouvelle mouture pour Le Bal des Enrag√©s avec les membres de¬†No One Is Innoncent qui se joignent √† l’aventure, pendant que ceux de¬†Lofofora prennent un petit peu de vacances. 10 ans d’existence pour ce projet un peu fou qui r√©unit la cr√®me de la sc√®ne punk/m√©tal fran√ßaise avec un seul but : s’amuser! Ils jouent des classiques de la sc√®ne ainsi que de leurs groupes respectifs et toujours dans un excellent esprit de bonne camaraderie. Malheureusement ils jouent en m√™me temps que les metalcoreux de¬†Architects. Les anglais actifs depuis 15 ans n’ont pas r√©volutionn√© le genre et tant mieux. Ils se sont plut√īt pench√©s sur le perfectionnement et l’ont fait √† merveille! Une puissance brut m√©lang√©e √† des m√©lodies entrainantes en font un combo parfait pour cl√īturer une journ√©e de festival!

Passage au Temple pour aller se d√©chainer avec les cocos de¬†Punish Yourself! Leur m√©lange √©lectro indus’ / punk ainsi que le show dingue que le groupe produit retournera certainement le Temple en moins de 5 minutes.

Jour 3 :

Brutus est la petite p√©pite du label¬†Sargent House. Le groupe est compos√© de Peter, Stefanie et Stijn. C’est Stefanie qui se colle le chant et la batterie, avec une aisance et justesse assez incroyable, les belges vont vous r√©galer en live! On vous conseille de d√©vorer leur album¬†Burst sorti en 2017 si ce n’est pas encore fait.

Amateurs de¬†Doom ou Stoner, voici Yob! M√™me s’il ne reste que¬†Mike Scheidt de la formation originale, l’√©tat d’esprit du groupe a bien perdur√© √† travers les √Ęges puisqu’ils sont actifs depuis 1996. Apr√®s une petite pause de deux ans en 2006, le groupe est de retour sur les routes pour d√©livrer sa musique planante √† travers le monde.

Encore un petit peu de cassage de nuque funky avec Clutch sur la¬†Mainstage 1 en apr√®s-midi. On s’y voit d√©j√† : le soleil, les am√©ricains sur sc√®ne et une bonne bi√®re √† la main pour se requinquer en ce dernier jour de festival! Le bon stoner rock √† tendance funky du groupe nous a d√©j√† bien plu par le pass√©, que ce soit en salle ou festival, hors de question qu’on renonce √† se faire plaisir!

Un autre monstre classique du style sera pr√©sent au festival et c’est Testament. Les¬†trasheux venu tout droit de Californie auront √† coeur de montrer qu’ils n’usurpent pas leur r√©putation live! Ils jouent vite et fort, √ßa va botter des culs sur la Mainstage 2 en fin d’apr√®s-midi!

Vu la raret√© de l’√©v√©nement, s’il y a un concert √† ne pas rater sur son weekend ce sera bien celui de Tool! La bande √†¬†Maynard James Keenan est connue pour ses apparitions et sortie d’albums plus que sporadique. N’ayant jamais eu l’occasion de les voir on les attend avec impatience, en esp√©rant qu’ils honorent le set de 1h45 dans son int√©gralit√©!

Les mots c’est bien, mais avec des images c’est beaucoup mieux. On vous laisse avec l’aftermovie officiel de l’√©dition 2018, de quoi vous donner encore plus la bi√®re √† la bouche!

Retrouvez toutes les informations du festival ICI

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin