Le Dour des clash!

Et voilĂ  rebelotte, il va Ă  nouveau falloir faire des choix cornĂ©liens pour l’Ă©dition 2019 de Dour! Ce n’est pas encore cette annĂ©e que l’on passera un Dour sans avoir de clash horaire insurmontable et avec son nouveau site depuis l’an dernier, on peut Ă©galement se demander ce que les organisateurs nous ont rĂ©servĂ©s niveau surprise de ce cĂ´tĂ©-lĂ . Pour dĂ©mĂŞler tout ça, un tri par jour s’annonce obligatoire.

Mercredi :

Cette année le festival innove avec 4 curateurs pour la première soirée. En voilà une idée particulièrement bonne, surtout quand on voit ce que ça peut donner, comme au Roadburn Festival de Tilburg.

AmĂ©lie Lens officiera sur la Redbull Elektropedia Balzaal comme Ă  son habitude. Elle nous a ramenĂ© quelques potes plutĂ´t pas dĂ©gueulasse pour la progra dont Adam Beyer, le suĂ©dois sera Ă  son 4ème passage par le festival.

Bonobo quant Ă  lui s’occupe de La Petite Maison dans la Prairie et il ne faudra clairement pas rater Dengue Dengue Dengue qui viendra prĂ©senter un live show Ă  4 alors qu’ils ne sont habituellement que deux. On frĂ©mit d’impatience Ă  l’idĂ©e de dĂ©couvrir ce show spĂ©cial.

Le fameux RomĂ©o Elvis lui s’est occupĂ© de la Boombox et mĂŞme s’il n’est pas officiellement Ă  l’affiche, je le vois mal rater les prestations qu’il a commandĂ©. Avec Shy FxLord GasmiqueVenlo ou encore Moha La Squale on ne voit pas pourquoi RomĂ©o se priverait de participer Ă  une telle fĂŞte surtout que Vladimir Cauchemar & Todiefor viennent prĂ©senter le projet Chocolat… Tiens tiens ce nom nous dit quelque chose!

Et enfin il reste les grands habituĂ©s du festival, Salut C’est Cool qui se sont occupĂ© de la programmation de La Salle Polyvalente, en voilĂ  un nom de scène qui leur convient particulièrement bien. La prestation de Ceephax Acid Crew Vs C-Men s’annonce comme dantesque, on voit dĂ©jĂ  bien le bordel (non) organisĂ© que ça va gĂ©nĂ©rer.

Jeudi :

Première vĂ©ritable journĂ©e complète de festival et on peut dire qu’on va commencer tĂ´t! En effet, on se donne rendez-vous Ă  14h45 dans la Petite Maison dans la Prairie pour se rĂ©veiller en douceur avec le rock psychĂ©dĂ©lique des belges de Phoenician Drive. Après avoir errĂ© sur la plaine du festival, on se rendra sans aucun doute sur la Last Arena pour le show hip-hop de Vince Staples. Jusque-lĂ  niveau clash horaire on Ă©tait plutĂ´t tranquille mais ça va vite changer… Parce que maintenant on devra choisir entre Orelsan, qu’on ne prĂ©sente plus, le mĂ©lange punk / hip-hop des californiens de Death Grips ou bien encore l’Ă©lectro d’un des fleurons du label Ed Banger RecordsSebastiAn! Et parce que ces choix Ă©taient dĂ©jĂ  bien trop faciles, le festival dĂ©cide de corser la chose en mettant Tommy CashCypress HillRichie HawtinAndy C et Møme en mĂŞme temps! Impossible de choisir Ă  l’avance, tous les artistes sont intĂ©ressants… On verra oĂą l’ambiance nous portera! On terminera certainement entre Laurent Garnier dans la Petite Maison dans la Prairie et Gramatik Ă  la Boombox.

Vendredi :

Cette deuxième journĂ©e commence avoir moins de clash que la prĂ©cĂ©dente. On ira se rĂ©veiller gentiment avec Sonnfjord Ă  13h30 pour enchaĂ®ner avec un artiste qu’on a hâte de dĂ©couvrir en live, Bisou! Il jouera dans la Salle Polyvalente et pour continuer le rĂ©veil en douceur, la dub du français nous semble dĂ©jĂ  toute indiquĂ©e. Ensuite un petit Glauque dans le Labo avant d’arriver aux heures de la dĂ©multiplication… En effet, il va falloir se rĂ©partir entre la Redbull Elektropedia pour Dr. Rubinstein, le Labo pour Claire Laffut et la Last Arena pour le rappeur d’Aulnay-Sous-Bois, VALD! Et parce que les choix dĂ©finissent cette Ă©dition de Dour, il faudra ensuite se sĂ©parer entre IAMDDB Ă  la BoomboxApparat en live dans la Petite Maison dans la Prairie et La Jungle au Labo. Nous avons vu Apparat cette annĂ©e Ă  l’AB on va donc essayer de se diversifier et aller voir les autres, mais le show nous avait tellement plu qu’il n’est pas impossible qu’on retourne le voir dans la tente Douroise! On termine cette journĂ©e sur l’enchainement Namdose groupe formĂ© de membres de BRNS et Ropoporose avec un mĂ©lange de post-rock/math rock et pop, Panda Dub dont on devra rater une partie du set si on profite de l’entièretĂ© de celui de Namdose. On terminera la journĂ©e par le magnifique enchainement Nina Kraviz Ă  la Redbull Elektropedia pour un set techno dont elle nous a dĂ©jĂ  abreuvĂ© par le passĂ© et finir par un artiste qui nous avait terriblement manquĂ©, Rusko Ă  la Boombox! Le producteur / Dj de Drum’n’BassDubstepJungle nous fera certainement danser jusque la dernière goĂ»te d’Ă©nergie qu’il nous restera.

Samedi :

Troisième journĂ©e et la fatigue se fera certainement dĂ©jĂ  sentir mais il ne faudra pas rater les belges de Black Mirrors Ă  14h45 avec leur rock psychĂ©dĂ©lique extrĂŞmement bien exĂ©cutĂ©. Ça nous aidera Ă  se rĂ©veiller plus facilement et lancer la journĂ©e sur une bonne lignĂ©e beaucoup plus orientĂ©e vers les guitares et autres distortions. On enchaĂ®ne avec le hardcore des français de Birds in Row dans la Salle Polyvalente, lĂ  si on n’est pas rĂ©veillĂ©, plus personne ne pourra rien pour nous! Autant rester au mĂŞme endroit pour profiter de Wiegedood qui enchaine une petite demi-heure après les français. Ensuite les clashs commencent! Avec les choix cornĂ©liens entre The Body & Full of Hell toujours dans la Salle Polyvalente et Metronomy sur la Last Arena, puis c’est au tour de YOB et Battles de jouer exactement en mĂŞme temps… Notre choix dĂ©pendra certainement de la prestation de YOB que nous aurons vue au Hellfest quelques semaines avant. On commence avec les triples choix puisque GriZ, jeune Dj / Producteur amĂ©ricain viendra nous enivrer Ă  la Redbull Elektropedia avec son Ă©lectro teintĂ©e de funk et jazz en mĂŞme temps que Skepta sur la Last Arena, on est certains que l’un des rois du Grime anglais va retourner la plaine de la Machine Ă  Feu en moins de deux. Et pendant ce temps-lĂ  les lĂ©gendaires Electric Wizard officieront dans la Salle Polyvalente pour nous faire patienter avant les autres lĂ©gendes de la soirĂ©e, Neurosis! Pour notre part, on terminera surement la journĂ©e Ă  la Rebull Elektropedia avec des sets de SaSaSaSREZZ et Slushii. Ce qui nous fera une journĂ©e vraiment remplie!

Dimanche :

On s’accordera une petite pause le dernier jour en commençant un petit peu plus tard encore avec des belges, cette fois ce sont les liĂ©geois de It It Anita qui auront la lourde tâche de nous rĂ©veiller… On sait avec eux que ce ne sera pas en douceur mais que la mission sera couronnĂ©e de succès! On restera dans le Labo pour attendre les autres belges de Whispering Sons, dont les prestations live sont absolument Ă  ne pas rater! On filera ensuite sur la Last Arena pour dĂ©couvrir le show concoctĂ© par Juicy, Bravo Brass Band et Darrell Cole. VoilĂ  quelque chose de frais qui viendra bien nous enjailler en cette fin d’après-midi, en espĂ©rant que le soleil soit au rendez-vous sur la plaine! En parlant de soleil, nous passerons certainement quelques moments au Dub Corner pour le set revival 90’s de Aba Shanti-I qui va nous rappeler une tonne de souvenirs Dub de cette Ă©poque lointaine! On passera le dĂ©but de soirĂ©e sur la Last Arena avec Action Bronson, pour avoir dĂ©jĂ  vu le gaillard quelques fois on sait qu’on va passer un bon moment! Mais il faudra ĂŞtre bien prĂŞt pour la soirĂ©e/nuit car le festival a mis les petits plats dans les grands pour nous rĂ©server une clĂ´ture inoubliable… Il va donc falloir courir entre Agar Agar et Solomun, puis c’est le massacre car on souhaite aller voir Flatbush Zombie Ă  la BoomboxGogo Penguin dans la Petite Maison dans la PrairieFat White Family au Labo et Tale of Us Ă  la Redbull Elektropedia, rien que ça! Mais ce n’est pas fini… Puisqu’ensuite il faudra enchainer Kompromat, le duo formĂ© par VitalicRebecca WarriorFKJ Ă  la Boombox avant Kaytranada au mĂŞme endroit et Mr. Oizo Ă  la Last Arena, pendant que Charlotte de Witte vient clĂ´turer la Redbull Elektropedia.

VOI-LA!

Le programme s’annonce encore une fois hyper chargĂ©, mais avec une telle quantitĂ© d’artistes il Ă©tait impossible qu’il en soit autrement. Il ne reste plus qu’Ă  espĂ©rer que nous ayons assez d’Ă©nergie pour tenir ces 5 jours de musique et d’amour! A dans un mois Dour mon amour!

Écrit par Gaël Rinclin