INTERVIEW ‚Äď Mustii : ‚ÄúJ’ai plus tendance √† me lyncher qu’√† √™tre dans l’euphorie‚ÄĚ

Lorsqu’on nous a dit ¬ę c’est d’accord pour une rencontre avec MUSTII mais vous avez dix minutes ¬Ľ on savait d√©j√† qu’on repartirait de l√† avec plein de frustation. La frusation de ne pas avoir le temps d’aborder avec lui tous les aspects de sa carri√®re aux multiples visages. Et comme en plus le gar√ßon est du genre √† √™tre g√©n√©reux dans ses paroles, c’√©tait clair que 10 minutes √ßa ne serait pas assez. Mais rencontrer Mustii c’est faire la connaissance d’un gar√ßon charmant, qui s‚Äôenthousiasme des moindres choses qui peuvent sembler insignifiantes aux yeux des autres. Il fait partie de ces doux illumin√©s, √©ternels insatisfaits qui en veulent toujours plus avec l’envie d’atteindre une perfection dont ils ne se satisferont quand m√™me jamais.

Sc√®nes Belges : Bonjour Mustii, tu vas monter sur sc√®ne dans deux bonnes heures ici ce dimanche soir √† Bruxelles dans le cadre du BSF (le compte-rendu est √† lire ICI). On te sait assez nerveux en g√©n√©ral juste avant un concert. Comment tu te sens l√†, √† l’instant ?

Mustii¬†: Je suis stress√©, mais √ßa c’est toujours comme √ßa. Et c’est m√©lang√© √† de la fatigue parce que j’ai fais une grosse f√™te vendredi. C’est le truc √† ne pas dire (rire). Et puis le dimanche moi je suis toujours un peu dans la Lune. C’est un jour bizarre, c’est la veille de l’√©cole, je suis toujours un peu d√©phas√©. J’ai pas l’impression que je vais jouer, tant mieux. Mais je sens que la nervosit√© monte d√©j√†.

Sc√®nes Belges¬†: Ton premier album, ¬ę¬†21st Century Boy¬†¬Ľ est sorti il y a une petite ann√©e. Quel bilan tu en tires aujourd’hui¬†?

Mustii¬†: Vraiment beaucoup de plaisir parce que √ßa m’a permis de faire plein de sc√®nes. Et de date en date les gens √©taient de plus en plus pr√©sents. Ils ont toujours √©t√© pr√©sents, mais les salles se remplissent et je sens qu’il y a vraiment une fan-base qui commence √† se consolider. Donc √ßa c’est tr√®s gai, parce je sens que cet album est tr√®s bien accueilli, tr√®s positivement. Un album √ßa se juge aussi dans le temps. Est-ce qu’il va dispara√ģtre compl√®tement ou pas ? On verra. Apr√®s il y a encore plein de choses √† faire. Ca me donne juste envie de continuer et d’explorer plein d’autres choses diff√©rentes. Mais j’ai pas envie de refaire la m√™me chose. Cet album est comme il est, avec ses qualit√©s et ses d√©fauts. Mais j’en suis relativement content. J’ai pris le temps pour le faire et √ßa valait le coup de prendre ce temps. En tout cas √ßa me permet de faire du live et c’est ce que je pr√©f√®re.

Sc√®nes Belges¬†: En parlant de sc√®ne justement, tu vas faire un concert √† l’Abbaye de Villers-La-Ville le 28 septembre. On peut s’attendre √† quoi au regard du lieu¬†?

Mustii¬†: Comme le lieu est effectivement tr√®s particulier cela impose de travailler la lumi√®re diff√©remment d√©j√†. C’est l’√©quipe culturelle de Villers-La-Ville qui veut commencer √† faire des concerts “pop” dans ce lieu. C’est une nouveaut√© pour ce lieu, d’habitude il y a le th√©√Ętre, la musique classique, les chorales. J’ai cette chance d’√™tre le premier √† exp√©rimenter cette envie qu’ils ont. Et ils mettent tout en place pour que cela se passe dans les meilleures conditions. On ne peut pas juste s’installer l√† et jouer un set classique. Il faut exploiter la pierre, les ruines, l‚Äôauthenticit√© du lieu. On va placer la sc√®ne √† un endroit bien pr√©cis. √áa peut vraiment prendre une autre ampleur dans un lieu comme √ßa. C’est une vraie plus-value je pense, et j’esp√®re. Et il semblerait que le public soit au taquet pour d√©couvrir cette alliance de la musique avec ce lieu.

Sc√®nes Belges : Comme tu le dis le public te suit. Et partout o√Ļ tu passes tu es ¬ę encens√© ¬Ľ d’une certaine mani√®re. Il n’y a pas un moment o√Ļ cette situation peut devenir un peu dangereuse ?

Mustii¬†: C’est tr√®s gai sur le moment, mais je suis tellement nerveux, angoiss√© et terre-√†-terre qu’honn√™tement c’est m√™me l’inverse que cela g√©n√®re chez moi. √áa augmente mes doutes et mes questionnements. J’ai juste envie d’en faire plus encore. C’est pas quelque chose sur lequel je vais me reposer. J’ai plus tendance √† me lyncher qu’√† √™tre dans l’euphorie comme si c’√©tait super et que tout se passait bien. Et puis comme ma carri√®re √©volue doucement, √©tape par √©tape, il n’y a pas d’effet buzz. Il n’y a pas une explosion comme dans certains projets musicaux ou artistiques. Tout √ßa c’est pas mal construit par le bouche-√†-oreille dans un premier temps. Je pense que cette notori√©t√© se fait par la sc√®ne, il faut que les gens soient venus voir alors qu’ils ne connaissaient pas du tout pour qu’ils accrochent ensuite. C’est assez sain en fait.

Scènes Belges : Tu vois déjà sur le long terme alors  ?

Mustii : Oui clairement ! √Čvidemment quand je re√ßois des avis positifs c’est agr√©able sur le moment. Ca me donne aussi un coup de boost… et d’angoisse pour envisager la suite. Ce serait effectivement dangereux de se dire que tout va bien, que tout est beau et que tout roule comme si tout √©tait acquis.

Sc√®nes Belges :Pour l’instant tu rencontres un joli succ√®s dans la partie francophone du pays. Sachant que tu chantes en Anglais, qu’en est il de la Flandre et de l’√©tranger ?

Mustii¬†: Moi c’est mon envie de d√©velopper aussi ma carri√®re aupr√®s de ces publics l√†. On a des rencontres √† faire avec des gens en France et en Flandre. J’ai envie de sortir des fronti√®res √ßa c’est clair. Ne serait-ce que pour faire des premi√®res parties en Europe. Jusqu’√† maintenant on a vraiment √©t√© chercher les gens dans la partie francophone du pays. Maintenant je voudrais passer √† l’√©tape sup√©rieure. Et en parall√®le je travaille d√©j√† sur du nouveau contenu en vue d’un prochain album, pour aussi aller le pr√©senter √† l’√©tranger. C’est excitant parce que c’est comme repartir d’une feuille blanche. Et le choix de l’Anglais pour mes paroles n’est par contre pas li√© √† une quelconque strat√©gie d’exportation de ma musique √† l’√©tranger. C’est ma culture musicale qui fait √ßa, tr√®s clairement.

Scènes Belges : Comme tu parles de ta culture musicale, la presse te compare souvent à David Bowie dont tu es fan. Tu en penses quoi ?

Mustii¬†: Personnellement je n’oserai jamais faire cette comparaison. Je ne crache pas dessus et c’est tr√®s flatteur mais je suis √† des ann√©es lumi√®res de sa carri√®re. √Čvidemment dans la d√©marche artistique et dans l’inspiration il y a des similitudes et je veux les assumer. Mais je ne suis pas un musicien √† la base moi, je suis acteur et je ne sais pas jouer d’instrument. Donc non cette comparaison est disproportionn√©e m√™me si elle est touchante.

Scènes Belges : On arrive à la fin de cette interview, tu vas aller te préparer pour ce soir. Dis nous quel a été ton pire et ton meilleur souvenir sur scène ?

Mustii¬†:Mon pire souvenir c’√©tait dans un festival o√Ļ je passais avant un rappeur. Il y avait beaucoup d’artistes qui devaient jouer ce soir l√†. Et dans le public au premier rang il y avait tout un groupe qui √©taient l√† pour ce rappeur. Ils √©taient 6 ou 7, pas plus, mais ils se sont mit √† m’insulter. Je pense que les musiciens et le reste du public ne se sont pas rendu-compte de ce qu’il se passait, mais √ßa m’a malgr√© tout fortement perturb√© pour le reste du concert. C’√©tait la premi√®re fois que j’√©tais confront√© √† une hostilit√© aussi manifeste √† mon √©gard.

Mon meilleur souvenir jusqu’√† maintenant je pense que c’√©tait mon concert √† l’Ancienne Belgique en f√©vrier de cette ann√©e. Tout √©tait juste parfait. C’√©tait tr√®s diff√©rent du premier concert que j’avais fais √† l’AB Box le jour de la sortie de mon album. J’√©tais plus nerveux, stress√© et inquiet parce que je ne savais pas comment √ßa allait se passer. C’√©tait la premi√®re fois qu’on jouais le show ¬ę en vrai ¬Ľ, pour un public. Et les gens ne connaissaient pas encore les chansons puisque l’album venait de sortir. Alors qu’en f√©vrier on maitrisait d√©j√† beaucoup plus ce qu’on faisait, le public nous a suivi a fond d’un bout √† l’autre du concert. C’√©tait vraiment tr√®s √©mouvant comme soir√©e.

Pour rappel, MUSTII sera en concert √† l’Abbaye de Villers-La-Ville le 28/9, √† la Caserne Fonck √† Li√®ge le 18/10 et au Cirque Royal le 6/11.

√Čcrit par Jean-Yves Damien