Mahalia enflamme le public de l’AB !

Mahalia, futur visage du R’n’B a livrĂ© un concert Ă©nergisant face à  une AB remplie de fans calibrĂ©s en mode ‘jeudredi’ !

Mahalia lors de son prĂ©cĂ©dent passage Ă  l’AB en avril 2019

Troisième passage bruxellois (dĂ©jĂ ) pour la jeune chanteuse britannique de 21 ans seulement. Après le Bota’ et l’AB (ballroom), elle a finalement conquis l’AB (presque) au complet ! MĂŞme si la salle n’Ă©tait pas sold-out, on aurait presque envie de s’en rĂ©jouir Ă  tel point que le foule Ă©tait bouillante dès la montĂ©e sur scène de Mahalia.

“I’m a talker”

Bavarde, elle a immĂ©diatement donnĂ© le ton, après deux titres dont ‘Do not disturb’, un de ses titres phares : “I’m a talker”. L’interprète R’n’B converse aisĂ©ment avec son public et raconte sans aucune gĂŞne les alĂ©as de sa vie, ses anecdotes personnelles, principalement amoureuses voire mĂŞme plus. .. Chacune de ses interventions est accueillie avec un plaisir non-dissimulĂ© par les spectateurs et spectatrices bruxellois(es).

Sa prestation musicale est Ă©galement très honnĂŞte et surtout emplie d ‘une Ă©nergie communicative. A l’aide d’un full-band, d’une dĂ©co’ florale ainsi que d’une lumière travaillĂ©e, c’est un show ultra rodĂ© que Mahalia livre devant ses fans. Cela fait sens puisque c’Ă©tait le dernier concert de la tournĂ©e.
On imagine aisĂ©ment ce genre de performance sur les plaines des festivals d’Ă©tĂ©. Sensation logique puisqu’elle sera Ă  l’affiche du prochain Rock Werchter au mois de juin.

Son style, alliant un agrĂ©able mĂ©lange entre R’n’B, soul, pop et hip-hop, propose un archĂ©type de ce mix très en vogue. Compositions piano, basses, guitare et batterie, thèmes romantiques et du quotidien, il n’y a pas de rĂ©elles surprises Ă  ce niveau-lĂ , mais ça marche et ça nous plaĂ®t ! On y distinguerait presque dans le voix, une certaine ressemblance avec Aluna de AlunaGeorge.

Son premier album ‘Love & Compromise’ sorti plus tĂ´t cette annĂ©e est la concrĂ©tisation d’une hype très forte construite par la jeune artiste anglaise. Notamment grâce Ă  des collaborations avec Little Simz ou Rudimental.

Mahalia a donnĂ© une prestation absolument parfaite en cette fin d’annĂ©e morose. Une artiste Ă  suivre absolument, et Ă  voir et revoir en concert !

Écrit par Axel Coenen