DRAMA et son excellente Release Party made in Chicago

Dimanche dernier, on a passé une excellente soirée en compagnie de DRAMA au Botanique. Pas besoin d’artifices ou de show light élaboré, le lieu se suffisait en lui-même pour donner un charme fou au concert. DRAMA est un groupe composé de Nael et Via Rosa, venus tout droit de Chicago. Le duo nous annonce qu’ils font ce soir leur release party d’un nouvel album, intitulé Dance Without Me qui paraîtra le jour de la St Valentin. La date n’est pas un hasard, car les deux amis surfent sur une love vibe intriguante, mais excessivement contagieuse. Debrief d’une superbe découverte musicale.

Le concert se déroule ce soir dans le Witloof Bar du Botanique, une salle souterraine dotée de deux néons bleus surplombant des voûtes en briques éparses. Il n’y a pas d’autres concerts prévus ce soir, alors tout se déroulera en underground, et les couloirs du Bota’ demeureront bien vides et silencieux (pour une fois).

Les lourdes basses de DRAMA envahissent les voûtes du Witloof avec une rythmique électronique très lounge en début de concert. Il n’y a plus un bruit dans la pièce hormis la musique aérienne et à la fois très dansante du duo. La production est superbe et rappelle celle de Flume, The Blaze, Disclosure ou encore Odesza. Ou un mélange de tout ça, avec une vraie voix qui baigne dans une multitude d’influences, et un timbre à couper le souffle. Sur certains morceaux, DRAMA nous a livré un savant mélange de soul et de musique électronique. L’excellent DJ Set que procure Nael, qui reste concentré et immergés dans ses pads, clavier et autres instruments lumineux dont on ne connaît pas les noms, dégage une une atmosphère unique en son genre, oscillant dans les zones claires obscures de l’amour romantique.

La chanteuse nous communique une joie de vivre et un amour inconditionnel, qui captive le public dans son univers durant tout le concert. A la fin de quelques titres, on a droit à des passages non pas instrumentaux mais acapella, et on prend conscience plus que jamais que la voix est aussi un instrument de musique. Comme si son panel artistique n’était pas assez large, on a aussi découvert une voix rauque qui sait rocker avec un groove d’enfer ! Bref, les titres s’enchaînent et on ne voit pas le temps passer, qu’il est déjà temps de se dire au revoir (et on espère sincèrement les revoir) !

Le duo n’a pourtant pas des hits populaires ou des albums commerciaux derrière eux (on rappelle que qualité et succès ne sont pas systématiquement liés), mais ont eu un effet phénoménal auprès du public ce soir. Ce vif engouement a été témoin d’une longue file d’attente pour le stand merchandising après le concert, où Nael et Via Rosa ne se sont pas fait prier pour vendre eux-mêmes des dizaines et des dizaines de vinyles. Même nous, on a craqué.

Étant donné que DRAMA est aussi le nom de scène d’une vingtaine de groupes à travers le monde, et que de ce fait, leurs réseaux sociaux sont assez compliqués à trouver, on vous met tous les liens ci-dessous, il suffit d’un clic !  
Youtube
Facebook
Instagram
Site Web

Écrit par Solenn Gousset

Solenn Gousset