L’ouragan du grime Stormzy retourne l’Ancienne Belgique

Retour dans la salle bruxelloise pour Stormzy, l’un des rois actuels du Grime et ce depuis quelques annĂ©es dĂ©jĂ . Aujourd’hui signe le premier des deux concerts prĂ©vu Ă  l’Ancienne Belgique, tous les deux archi-soldouts depuis un bon moment. VoilĂ  de quoi bien lancer la tournĂ©e mondiale de l’anglais!

Stormzy avait dĂ©jĂ  effectuĂ© un passage par l’Ancienne Belgique en 2017 et nous avait mis une sacrĂ©e belle claque. Plusieurs passages en festivals ont confirmĂ©s notre excellente impression et nous sommes parĂ©s pour assister au show dans une ambiance caliente et une salle blindĂ©e!

Le concert de ce soir dĂ©marre sa tournĂ©e mondiale pour dĂ©fendre son opus sorti fin 2019, Heavy Is The Head, dont on aura Ă©videmment droit Ă  pas mal de morceaux mais il n’oublie pas ses classiques avec pour le plaisir et la folie de tout le monde dans la salle.

Une fois n’est pas coutume nous ferons le concert assis, admirablement bien installĂ© au 1er rang des gradins pile au milieu. Avant que les lumières s’Ă©teignent la salle est blindĂ©e et le public n’attend qu’une chose : l’arrivĂ©e de Stormzy!
Une fois que le bougre dĂ©boule sur scène, les premiers beats sont balancĂ©s et le public bouge dĂ©jĂ  comme un seul homme jusqu’Ă  la console son. Il ne faut clairement pas attendre bien longtemps que c’est dĂ©jĂ  très chaud ce soir dans la fosse!

Comme Ă  son habitude le MC Londonien arbore un large sourire et une communication impeccable avec son public. Il ne faut pas longtemps pour que le “Energy Crew” ne se mette en route, toute la fosse se dĂ©chaĂ®ne autant que le MC sur scène. On doit avouer que c’est impressionnant d’y assister d’en haut, d’habitude nous sommes plutĂ´t dedans et n’avons pas cette vue d’ensemble. Le public rĂ©pond aux moindres injonctions de Stormzy ou son DJ sans attendre, ça saute, pogote ou balance les bras en rythmes, chante quelques refrains, tout est nickel pour l’artiste et pour le public au niveau de l’ambiance gĂ©nĂ©rale.

Il faut une bonne vingtaine de minutes avant que ne viennent les morceaux un peu plus calmes qui permettent de redescendre un peu la folie lancĂ©e dès le dĂ©part. Quand ça repart du cĂ´tĂ© Ă©nergĂ©tique de la force, c’est de plus belle! Avec carrĂ©ment deux circle pits qui se forment et c’est reparti pour encore plus de dĂ©chaĂ®nement! Ce n’est vraiment pas Ă©tonnant qu’il ait tenu la Mainstage du festival Glastonbury en tĂŞte d’affiche. Peu importe le nombre ou la taille, Stormzy emporte tout sur son passage!
Après une bonne heure de concert et dans un autre moment plus calme il s’offre mĂŞme un petit bain de foule avec les premiers rangs qui sont Ă©videmment plus que ravi et qui tĂ©moigne bien de la sincĂ©ritĂ© dans l’enthousiasme de l’artiste.

L’enchaĂ®nement Know me From et Shut Up est absolument im-pa-rable en fin de concert, deux vĂ©ritables classiques du MC qui font encore l’effet de l’Ă©poque, impossible de se lasser de ces morceaux surtout en live. Il termine son concert sur Vossi Bop histoire de remettre bien tout le monde Ă  sa place une dernière fois. S’il continue sa tournĂ©e mondiale comme il l’a dĂ©marrĂ©e ce soir Ă  Bruxelles, on souhaite beaucoup de plaisir et de sueur Ă  tous ceux qui y assisteront!

Écrit par Gaël Rinclin