3.2.1. Feu.E!

Il y avait eu l’eau avec Dandy en 2015, l’air ensuite avec Anna & Roby en 2017.

2020 se terminera sous les flammes de Feu.E, le dernier album du collectif Bertier : 16 titres qui s’entremêlent sus la forme d’un très beau livret, véritable objet artistique en soi, illustré par le mélange instinctif des dessins et collages d’Alain Dauchot.

A l’écoute, on perçoit d’emblée la minutie des compositions magistralement interprétées par des musiciens de haut vol (Yan Pêchin, J.F. Assy entres autres), on est surpris ensuite par les mots ciselés, qui prennent vie dans les voix de Pierre Dungen bien sûr mais aussi de Lara Herbinia et de Christa (La Jérôme). Sur ce troisième disque, la part féminine est plus forte, les voix de femmes ne sont plus uniquement des chœurs. La présence est plus chaude, plus marquée.

Un disque rouge, sur la forme et sur le fond, enregistré durant le très chaud été 2019, Feu.E se veut et se revendique radical, « sans détours ni complaisances asthmatiques » comme le précise l’introduction du livret. Un aller simple pour un voyage dont on revient plus fort mais aussi un peu écorché.

Les clips diffusés jusqu’ici confirment la recherche constante du tout qui caractérise le groupe: atteindre le point de climax où musique et images ne font qu’une.

Un disque fauve, qui, à l’image du mouvement pictural du début du XXe, vise la simplification des formes (le mouvement franc des flammes remplace les volutes aériennes ou les eaux troubles), juxtapose les couleurs franches et pures pour atteindre une intensité rare.

Sortie le 20 novembre : https://bertiermusique.com/feue/feue

Écrit par Christelle Cotton

Christelle Cotton

Chroniqueuse / Reporter