Songe d’une 2ème Nuit BW ! Avec les incertitudes météorologiques du jour, l’organisation à pris les devant en prévoyant des tonnelles et abris pour les spectateurs. Mais ça n’empêchera pas les orages de modifier un peu les plans!

La journée démarre avec Vi Chante Maurane ; ici, c’est plus qu’un hommage, Virginie Luypaerts n’est autre que la nièce de notre chère Maurane, elle a été choriste de cette dernière ainsi que sur des tournées de Lara Fabian.  Le départ inopiné de sa tante en 2018 la marque profondément et afin d’entamer le processus de deuil, elle lui écrit une chanson “Juste un signe“. Dans la continuité de celle-ci, elle nous propose un concert hautement chargé en émotion pour sa toute première prestation sur le devant de la scène. Et l’émotion monte très vite pour la chanteuse! Le public est là pour la soutenir et se crée alors une atmosphère de complicité assez rare avec le public aussi rapidement dans un concert. Nous avons droit à de très belles versions de “Ça Casse”, “L’un pour l’autre“, etc… et le concert se déroule alors magnifiquement jusqu’au tonnerre d’applaudissement final.

On enchaine avec un autre hommage aujourd’hui, celui du spectacle de Pierre Simon qui nous permettra de (re)découvrir le répertoire de Georges Brassens. Interprété en toute simplicité et humilité, laissons-nous transporter par les textes au combien travaillé de l’orfèvre français. Comme le dira le chanteur : “Qui, en 2021 propose un spectacle vivant autour de la chanson française simplement accompagné de sa guitare ?” Et bien il le fait très bien, à fond dans son univers on se laisse aisément embarqué pour passer cette demie heure en hommage à Brassens. Avec cette irrévérence bien connue du grand Georges!

Jamais deux sans trois, la citation s’applique aujourd’hui avec un 3ème hommage en chanson. Une fois n’est pas coutume, l’organisateur Benoit Malevé change de rôle et se propulse sur scène afin de rendre hommage au grand Jacques Brel! Passionné depuis un nombre incalculable d’années de Jacques Brel, Benoit s’entoure sur scène de Grégoire Dune, un violoniste de renom capable d’improvisations à vous faire tomber à la renverse. Ainsi que de Philippe Decock, pianiste de Maurane et qui a orchestré et réalisé l’album posthume consacré à Brel et chanté par celle-ci. Parfaitement à l’aise sur scène et dans l’interprétation des chansons, Benoît mène son show de main de maître et interagi avec le public, regroupé sous les tonnelles pour s’abriter de la légère pluie qui tombe à Incourt.

Après les hommages, place à Alice, la grande finaliste de The Voice Belgique 2021 qui s’est faite remarquer par des reprises de Johnny Halliday ou Charles Aznavour lors de l’émission TV vient nous démontrer tout son talent sur la scène Jungle du Songe d’une Nuit BW. La pluie bat son plein et on s’abrite comme faire se peut sous les tonnelles. Alice nous propose quelques reprises et d’autres compositions perso que le public appréciera grandement à l’abri !

Après une pause revigorante faite de burger et frittes, on se dirige vers Antoine Delie. Suite à ces participations aux émissions The Voice Belgique et The Voice France, le jeune chanteur a sorti son album “Peter Pan” qu’il vient défendre sur la scène d’Incourt… Et avec quel pep’s! Il aura réussi à faire se lever la totalité du public pour la fin du concert! On est sûr et certain que l’audience a adoré reprendre en chÅ“ur les compositions du jeune talent. Sa reprise de “La Pluie” de Orelsan & Stromae qu’il avait chanté lors de son audition à l’aveugle de The Voice est de circonstance. On vous invite à aller découvrir son album “Peter Pan” sur scène, vous n’en serez pas déçu.

Dernier show de la soirée et non des moindres! C’est au tour de Suarez de mettre l’ambiance et le groupe est ici en terre plus que conquise, cette atmosphère fait un bien fou! Suite aux intempéries, le concert a été déplacé dans l’espace Corlier, une scène à même le sol, la distance réglementaire avec le public est tout ce qui sépare les musiciens de leur audience. Il y a un véritable partage entre le groupe et le public présent, on sent l’impatience de tout le monde de pouvoir profiter à nouveau de ces moments. Les titres les plus connus du groupe y passent, “Qu’est-ce que j’aime ça“, “Ni Rancoeur Ni Colère“, “Au Bord du Gouffre“, “L’Amour A La Plage“, etc… Une fin de soirée complètement réussie aussi bien grâce au groupe qu’au public qui en redemendera encore et encore!

Écrit par Gaël Rinclin