SLAMINO, un premier EP urbain et organique

C’est en premi√®re partie d’Endless Dive au Botanique que nous avions decouvert SLAMINO il y a quelques semaines : un artiste bruxellois proposant une musique entre math-rock et electronica. Il avait r√©ussi √† capter l’attention du public gr√Ęce √† sa guitare, son synth√© et toute une s√©rie de p√©dales d’effets.

Il sort maintenant son premier EP, le bien nomm√© “Ego Trip”. En 6 morceaux pour un total de 20 minutes, il embarque l’auditeur √† l’heure du petit jour pour un voyage personnel electronica-rock urbain aux rythmes tranquilles. Slamino a compos√© la bande sonore qu’on aimerait entendre lorsque, pos√©s au point culminant de la ville (√ßa marche aussi bien √† Bruxelles, qu’√† Berlin, Londres ou Los Angeles), nous admirons en silence le lever du soleil apr√®s une nuit de f√™te entre potes, un caf√© √† la main et le sweat a capuche viss√© sur la t√™te.

Cover de l’EP “Ego Trip” de Slamino

Les influences et √©l√©ments sonores de ses 6 titres sont multiples : riffs de guitares, beats hypnotiques, nappes de synth√© un peu planantes et samples d‚Äôenregistrements radiophoniques en forme de monologues. Par moment, certains titres de son EP nous font penser √† la musique de Tycho. Mais l’affaire se fait aussi plus alternative et moins synth√©tique, un peu comme sur certains titres d’ “Endtroducing”, le tr√®s urbain premier album de DJ Shadow, avec plus de douceur et quelques guitares pour enrober l’ensemble.

Slamino – premi√®re partie d’Endless Dive au Botanique – 25/02/2022

Le premier EP de Slamino est sorti ce vendredi premier avril en streaming (√† retrouver ICI) mais aussi, et c’est plus rare, en cassette !

√Čcrit par Jean-Yves Damien