JOKO, la nouvelle perle de l’indie-pop

Lorsque vous √™tes atteints d’un syndrome obsessionnel qui vous pousse √† essayer de d√©jouer l’impitoyable logique des algorithmes des plateformes de streaming, vous faites parfois d’agr√©ables d√©couvertes. Et si vous associez cette curiosit√© √† un √©pluchage d√©taill√© de l’agenda des concerts, les plan√®tes ont parfois tendance √† s‚Äôaligner parfaitement. C’est ce qu’il s’est pass√© avec JOKO. Celle-ci a retenu notre attention dans la jungle du streaming, et en plus elle sera en concert tout prochainement chez nous.

Avec son deuxi√®me EP, “I’ve Never Been Good with Words”, sorti au d√©but de cette ann√©e, JOKO confirme son identit√© artistique et musicale. Tout au long des cinq titres de son EP, elle oscille entre une pop √©pur√©e et arrangements travaill√©s. Quelques part entre la soul moderne d’une Cam√©lia Jordana, la fraicheur de Jain et d’autres influences plus internationale comme Likky Li ou m√™me la pop sophistiqu√©e de London Grammar, elle brouille les fronti√®res des genres gr√Ęce √† cette approche non-format√©e. Et pourtant tout au long de cet EP, c’est une impression de coh√©rence qui se d√©gage de ses compositions, sans qu’on ait jamais l’impression que √ßa soit la m√™me recette qui soit utilis√©e.

Au niveau de ses textes, c’est en anglais que cela se passe. JOKO raconte sa difficult√© √† trouver le d√©licat √©quilibre dans les relations humaines de son quotidien, entre protection n√©cessaire face √† certaines personnes et le sentiment de solitude qu’elle peut engendrer, rejet de soi et des autres, complexit√© √† exprimer ses sentiments, craintes et contradictions propres √† l’√Ęme humaine. On vous invite √† d√©couvrit JOKO et son univers singulier et intime en cliquant ICI. Et pour pr√©senter ce nouvel EP, JOKO sera le 30 avril en concert au KFK dans le centre de Bruxelles dans le cadre des Speak Easy Sessions. Bonne d√©couverte !

√Čcrit par Jean-Yves Damien