INC’ROCK 2022 – Deuxième journée rap sous les nuages !

Un deuxième jour à l’Inc’Rock un peu plus chargé en nuages, mais heureusement sans grande averse. Mise à part la pluie de basses qui aura déferlé sur le site durant toute la soirée et une partie de la nuit.

Après un début de festival sur les chapeaux de roue la veille, on est repartis pour un day 2 tout aussi bouillant ! On entame les festivités avec le DJ set deBeba Storm, qui tout comme la météo lunatique, nous en fait voir de toutes les couleurs avec des enchainements bien acérés.

C’est ensuite le bruxellois Yanso qui débarque sur la grande scène de l’Inc’Rock entouré de ses gars… cagoulés ! Et l’énergie qu’il a à revendre réussit à réchauffer le public encore timide !

Nissa Michelle prend le relais et comme à son habitude elle enchaîne les morceaux dans une fluidité presque vaporeuse ! Son énergie captive le public de la scène Tarmac et si elle fait pleuvoir les beats, la pluie elle s est arrêtée, quel régal !

ZKR fait son entrée et son large sourire est contagieux! Il amène un vent de bonnes vibes mais aussi de punchlines aussi impactantes que l’énergie du public. Il ne fait même pas encore nuit que le public s’ambiance dans les premiers pogos de la soirée. Comme il le dit lui même, ZKR fait mal aux prods !

C’est devant un public désormais chauffé à blanc que DJ Sonar prend place sur la scène Tarmac ! Avec 30 ans d’expérience dans les pattes, le DJ est déjà bien ancré dans la scène belge, et malgré le décalage générationnel, il fait clairement l’unanimité ce soir !

Le rappeur Franglish fait plaisir au public en reprenant ses classiques et le public scande les paroles alors que la nuit s’installe sur Incourt ! Il a même ramené son décor et le mot “vibe” décore son set ! Tous les téléphones sont levés pour ne pas perdre une miette de son show et l’artiste donne tout ! Ses refrains chantants envoûtent le site !

C’est au tour de Zola de prendre le micro. Oscillant entre trap et rap, il assure le show comme il se doit! Et mille rimes plus tard la bête humaine aura assommé son public venu en masse avec un flow aussi piquant que tranchant. En même temps, Zola était très très attendu par ses fans, qui occupaient les premiers rangs depuis un bon moment.

Et c’est à Maes que revient l’honneur d’offrir le dernier set de la grande scène de l’Inc’Rock… Et il débarque avec une énergie fracassante ! Le rappeur made in 93 dévoile ses textes face à un public toujours présent qui connaît les paroles par cÅ“ur, et surtout, prêts à pogoter dans tous les sens à la moindre occasion. C’est ça la Réelle Vie !

Après quelques pas de danse sur un dernier DJ set côté Tarmac, le public quitte le site incourtois… Mais c’est pour mieux y revenir encore plus en forme demain !

Écrit par Rédaction