La mélancolie follement fêtarde de Hervé retourne le Botanique !

L’artiste français qu’on a la chance de voir ce soir a remportĂ© la Victoire de la Musique 2021 de la rĂ©vĂ©lation masculine de l’annĂ©e : HervĂ© ! Il nous avait dĂ©jĂ  sacrĂ©ment tapĂ© dans l’oreille un soir de mai 2019 dans l’intimitĂ© de la Rotonde lorsqu’il a fait la première partie de Jeanne Added. On se retrouve ce soir dans l’Orangerie avec un album Ă  dĂ©fendre et une fureur de vivre toujours intacte ! 

C’Ă©tait Ă  l’Ă©poque pour dĂ©fendre son tout premier EP : MĂ©lancolie FC, il dĂ©marre d’ailleurs le concert de ce soir avec ce titre Ă©ponyme et nous plonge dans son univers, mĂ©lange de clair-obscur sur des sonoritĂ©s Ă©lectro claquantes. Il enchaine avec deux titres issus Ă©galement de son premier EP : Dis-moi toi et En Rappel. Cependant pour le reste du concert, c’est son opus “Hyper” auquel nous aurons droit en majeure partie.
Le public prĂ©sent ce soir au Bota est très hĂ©tĂ©roclite, nous avons toutes les tranches d’âges, un bon melting pot comme on les aime Ă  Bruxelles!

L’énergie qu’HervĂ© dĂ©ploie sur scène est absolument dingue et ce, dès la première note du concert. Quand il n’est pas derrière son piano, il saute, court, arpente la scène de partout, et lorsqu’il est bien obligĂ© de rester derrière son clavier, il gesticule Ă  tout va. Il a le don d’entraĂ®ner le public dans cette folie en un claquement de basse!

Parlons-en de la basse ! AccompagnĂ©e de la batterie, elle nous balance une puissance englobante qui nous fait vibrer l’intĂ©rieur autant que ses textes dĂ©crivant son quotidien et ses Ă©tats d’âme qui rĂ©sonnent dans les tĂŞtes. Les discussions entre les morceaux sont lunaires et dĂ©sopilantes, on ne s’ennuie pas une seule seconde, le public est tenu en haleine de la première Ă  la dernière seconde du show et l’interaction entre l’artiste et la salle est toute naturelle. On a l’impression d’assister au concert d’un pote, avec une centaine d’autres potes!

Ça chaloupe bien sur le titre ParĂ©o Parade, avec ses rythmes exotiques. Bruxelles l’aime mĂŞme s’il avoue de lui-mĂŞme qu’il ne s’attendait pas Ă  ça ! Petit bain de foule après le rappel sur le morceau Bel Air oĂą HervĂ© profitera de l’ambiance qu’il a installĂ©e tout au long de la soirĂ©e parmi la foule. Malheureusement pour nous, pas de titre Va Piano pour ce concert. Ce morceau isssus de son EP MĂ©lancolie FC nous plait particulièrement, nous prenant au trippes peut-ĂŞtre plus que d’autres morceaux. Mais il faudra patienter le prochain concert pour espĂ©rer l’entendre. Parce c’est sur qu’on retournera voir HervĂ© lors de son prochain passage par chez nous !

Setlist :

Écrit par Gaël Rinclin