Les DOUR choix de la rédaction !

ENFIN ! Le retour du festival de l’amour et de la musique ! Dans une version sacrĂ©ment XXL cette annĂ©e, puisque nous aurons un prĂ©-festival du lundi au mercredi et ensuite le festival du mercredi 13 au dimanche 17.

Cinq choix par jour, en forme toujours ! On sait bien qu’il est inutile de surcharger son programme Ă  Dour, tant les Ă -cĂ´tĂ©s risque de tout chambouler Ă  votre planning. On ne retiendra donc “que” cinq groupes par jour Ă  absolument aller voir. Les choix ont Ă©tĂ© compliquĂ©s

Mercredi 13 Juillet :

Jour un du festival, mais en version light car on le sait, avant tout le mercredi est lĂ  pour s’installer au camping ! Avec toutes les “contraintes” que ça incombe : entrĂ©e, installation, apĂ©ro, sieste, voir les potes installĂ©s ailleurs dans le camping, apĂ©ro, se faire Ă  manger, apĂ©ro, etc… Donc heureusement que la programmation est plus courte, ça facilite les choses pour les choix Ă©galement.

EchappĂ© du collectif L’Entourage, le rappeur Jazzy Bazz viendra nous montrer son dernier album Memoria dans la Boombox. Des sonoritĂ©s bien oldschool et un flow posĂ©, voilĂ  un concert de qualitĂ© qu’il ne faudra pas louper.

Echt! Le groupe dĂ©tonnant, qui fait danser sans parole et de façon complètement acoustique fera partie des groupes auront la pression d’ouvrir le festival. Mais on se fait aucun souci pour eux, leur set façonnĂ© façon DJ a dĂ©jĂ  fait ses preuves de nombreuses fois !

Un groupe Australien d’Ă©lectro-pop, basĂ© Ă  Berlin, Ă  tendance psychĂ©, voici Parcels ! C’est clairement le genre de concert pour vous ambiancer, Ă  se dĂ©hancher de manière insouciante, verre Ă  la main avec les copains ! Ils sont signĂ©s sur l’excellent label KitsunĂ© qui compte les Klaxons, Two Door Cinema Club et bien d’autres excellents groupes !

Le Dj Londonien The Bug viendra dĂ©monter La Petite Maison dans la Prairie pour clĂ´turer la journĂ©e ! On a dĂ©jĂ  vu son set pour le nouvel album Fire et sans dĂ©conner, le nom n’est pas usurpĂ© ! Il faudra vous prĂ©parer Ă  vous dĂ©chainer avec un mĂ©lange de Drum’n’Bass, Dub, Grime et mĂŞme quelques beats Breakcore.

Comment passer Ă  cĂ´tĂ© d’un set du britannique Carl Cox ? Le parrain de la discipline, actif depuis les annĂ©es 80 n’a plus Ă  dĂ©montrer ou prouver quoique ce soit. MalgrĂ© tout, ces mix sont travaillĂ©s et divinement bien amenĂ©. Très clairement les deux heures prĂ©vues Ă  la Balzaal vont filer Ă  tout allure et draineront dĂ©jĂ  pas mal d’Ă©nergie en cette fin de mercredi.

Jeudi 14 Juillet :

VĂ©ritable première journĂ©e complète du festival, c’est maintenant que les choix commencent Ă  ĂŞtre compliquĂ©. Après un rĂ©veil plus ou moins vaseux en fonction du programme de la veille et du confort de l’installation, il ne va cependant pas devoir niaiser ce jeudi.

Tukan: Nous les avions dĂ©couvert Ă  leur tous dĂ©buts, ces 4 gars qui mĂ©langent jazz et Ă©lectro… ! Et alors que le groupe ne cesse de tourner et profite de ce dĂ©but carrière sur les chapeaux de roues, nous sommes Ă©mus de les voir Ă  l’affiche de Dour! Quel accomplissement, et quel cadeau pour le public! c’est certain qu’il ne pourra pas assister Ă  leur set sans avoir envie de les revoir encore par la suite…

David Numwami et ses petites vibes dans la voix… on s’y voit dĂ©jĂ , au soleil, chantonnant avec lui. La joie planera mais elle sera agrĂ©mentĂ©e de petites effluves mĂ©lancoliques… David Ă  ça, de jouer avec les contrastes, alors on trĂ©pigne d’impatience de le dĂ©couvrir enfin en live! Avec son style dĂ©calĂ© (mais aussi “kawaii” ; c’est lui qui le dit) on est sĂ»rs de craquer!

Alors lĂ  attention il faudra ĂŞtre au taquet, car deux heures de Sven Vath ce n’est pas l’exercice le plus reposant que vous connaitrez sur ce Dour ! Surtout que pour son premier passage sur le site du festival, on se doute qu’il aura Ă  coeur de marquer les esprits. Encore un giga patron de la scène Ă©lectronique prĂ©sent Ă  cette Ă©dition, dans un style diffĂ©rent d’un Carl Cox par exemple mais tout aussi efficace. On se retrouve tous Ă  la Balzaal pour se faire inonder de basses !

AmĂ©lie Lens : Yes ! Quel bonheur de voir la DJ belge Ă  l’affiche ! On apprĂ©cie son cĂ´tĂ© underground, son univers planant et on sait qu’elle nous fera voyager sur des tracks exaltantes… Elle est devenue incontournable au fil des annĂ©es alors ne la ratez pas !

Pour clĂ´turer la journĂ©e sur la Last Arena rien de tel qu’un dj set du duo anglais Chase & Status ! Ça va claquer très fort, on aura de la place pour se dĂ©chainer et malgrĂ© le nombre de fois incalculable qu’on les a vu des diffĂ©rentes formations, on y retourne car on sait que ça en vaut la peine !

Vendredi 15 Juillet :

C’est reparti pour un beau vendredi de festival Ă  Dour ! Un programme variĂ© qui peut vous permettre de dĂ©couvrir les Ă -cĂ´tĂ©s de la line up musicale et faire un tour parmi les stands, il y aura certainement encore quelques trucs bien marrant Ă  faire.

Laylow : Alors qu’on a connu le rappeur avec des sons très autotunĂ©s on le retrouve maintenant avec un retour aux influences plus boom-bap ! Un bel hommage aux annĂ©es 1990 et 2000 ! On se rĂ©jouit donc de dĂ©couvrir comment l’artiste va mĂ©langer tout ça pour nous faire un show Ă  sa sauce, qui sera explosive c’est certain!

Commander Spoon: Ils avaient dĂ©jĂ  Ă©tĂ© programmĂ©s Ă  Dour, mais avec la crise sanitaire que nous connaissons que trop bien, le groupe est touchĂ©e de se revoir Ă  l’affiche cette annĂ©e! Une Ă©tape incontournable pour le groupe formĂ© rĂ©cemment mais composĂ© de petits gĂ©nies bien connus du milieu bruxellois! Bref, on sait qu’ils vont nous proposer un set qu’on aura encore jamais vu, tout ce qu’on sait c’est qu’ils vont nous faire voyager loin, très loin… seulement Ă  partir d’une formation jazz classique et ça c’est fort!

K.Zia: La fabuleuse chanteuse… Si vous ne la connaissez pas, il est grand temps ! Et ce vendredi soir sera l’occasion parfaite pour la dĂ©couvrir: un coin de soleil, une brise lĂ©gère et cette jeune femme a l’univers envoutant. On dansera, on chantonnera et on savourera ses refrains entĂŞtants mais aux mots si justes ! Du R’n’b, de la soul, ses interprĂ©tations dĂ©calĂ©es et ses tenues travaillĂ©es… que demander de plus?

Chilla : cette femme est une killeuse! elle alterne chant et rap avec un aplomb dĂ©concertant ! mais il y a aussi chez elle une douceur et beaucoup de nuances dans ces compo… Son titre “si j’Ă©tais un homme” nous donne dĂ©jĂ  des frissons derrière notre Ă©cran alors imaginez en live… !

Pour la fin d’après-midi et un apĂ©ro bien mĂ©ritĂ©, vous pourrez aller vous dĂ©lectez de Black Country, New Roads Ă  La Petite Maison Dans la Prairie. Leur musique jazzy psychĂ©dĂ©lique sonnera Ă  merveille avec du soleil et une bonne boisson bien fraiche, idĂ©al pour retrouver les copains avec de la bonne musique.

Samedi 16 Juillet :

Le samedi ! GĂ©nĂ©ralement la journĂ©e hyper festive du festival, celle oĂą l’on claque un maximum d’Ă©nergie, durant laquelle on peut retrouver les potes qui ne passent que le weekend Ă  Dour, autant viser large dans les choix pour contenter un maximum de potes.

Les Dirtyphonics clĂ´turent la journĂ©e dans la Boombox, le duo français est maintenant composĂ© de Charly et Pitchin qui balancent de la Dubstep et Drum’n’Bass Ă  fond les ballons ! Très clairement ce sera le concert Ă  faire pour terminer la journĂ©e du samedi si vous avez encore un surplus d’Ă©nergie. On se rĂ©fère Ă  leur propre description, parce qu’on n’aurait pas trouvĂ© mieux pour les dĂ©crire :
« Notre son se doit d’être puissant, impactant et précis. Depuis que nous avons commencé, nous voulons faire quelque chose de nouveau, on adore repousser nos limites »

Meyy: Quelle joie de retrouver la chanteuse et productrice belge au programme! Et le samedi soir, en plus ! On connait ses textes qui parlent d’amour et de souffrances mais on a hâte de la voir les sublimer sur scène avec sa voix sensuelle, cristalline et hypnotisante. En concert, elle ferme les yeux, son corps ondule, et flotte autour d’elle une atmosphère dĂ©licate, Ă©nigmatique et fascinante… Donc ça promet !!

MĂ©lodies entrainantes et entĂŞtantes qui vous resteront dans la tĂŞte jusqu’au bout de la nuit, voici Metronomy. Le groupe anglais d’Ă©lectro-pop en est Ă  son quatrième passage par le festival, ils ont dĂ©jĂ  connu la Last Arena mais ce sera cette fois-ci dans La Petite Maison Dans La Prairie que nous aurons le plaisir de les voir.

Un autre artiste de ce roaster all-star de l’Ă©lectro prĂ©sent Ă  Dour cette annĂ©e, c’est le tonton Laurent Garnier ! Actif depuis la fin des annĂ©es 80, il est dĂ©jĂ  venu nous prĂ©senter un set de cinq heures par le passĂ©, une soirĂ©e qui reste gravĂ©e dans nos esprits. Cette annĂ©e ce sera deux heures de set durant lesquels on vous garantit que vous ne pourrez pas vous empĂŞcher de danser.

Et un peu de Reggae/Dub avec le français Biga*Ranx dans la Chaufferie by Eristoff. Parce qu’il en faut pour tout le monde, et qu’un petit peu de sonoritĂ©s roots ne font jamais de mal. Avec pas mal d’expĂ©riences et de voyages, le natif de Tours parviendra sans aucun doute Ă  vous faire voyager Ă  votre tour, laissez-vous aller tout se passera bien !

Dimanche 17 Juillet :

Dernier jour du festival, le dimanche les forces manquent mais l’envie est intacte et c’est un des jours les plus riches du festival. Vous pourrez jeter vos dernières forces sur des sons hip-hop, Ă©lectro et pop.

L’Australien Flume est de retour ! PrĂŞt Ă  retourner la plaine devant la Last Arena pour terminer la programmation de celle-ci, un set annoncĂ© de 1h30 qui sera dansant et festif ! Son dernier projet Palaces est sorti Ă  la fin du mois de mai et on espère qu’on aura droit Ă  une bonne partie de la setlist orientĂ©e vers ce dernier opus afin de le dĂ©couvrir en live !

Autre show Ă©lectronique et habituĂ© du festival, le français Rone se retrouve dans La Petite Maison Dans la Prairie Ă  22h30. Ce sera son cinquième passage sur la Plaine de la Machine Ă  Feu, autant dire qu’il est ici comme Ă  la maison et que l’ambiance sera au rendez-vous ! On est gĂ©nĂ©ralement très agrĂ©ablement surpris par le show light mis en place lors des live et on attend de voir celui proposĂ© sur cette tournĂ©e !

Glass Museum : Rien de mieux que ce duo pour terminer le festival… Antoine Flipo au piano, Martin GrĂ©goire Ă  la batterie nous jouerons certainement les morceaux de leur dernier album « Reflet ». Et pas sure qu’il faille en dire plus pour essayer de dĂ©finir leur style mais ce qui est sĂ»re c’est que les notes du piano s’envoleront sur le site, que les rythmes de la batterie percuteront nos cĹ“urs et que leurs compositions nous accompagneront avec force et douceur dans cette dernière soirĂ©e…

Valentin Le Du aka VALD a sorti cette annĂ©e son album “V“, album absolument incontournable de la scène hip-hop française. On connait la puissance des performances live du rappeur venu d’Aulnay-sous-Bois et malheureusement pour la plaine de Dour, elle risque de prendre très très cher pendant sa performance. Masterclass incoming !

Dans Le Labo vous aurez droit Ă  une prestation de haut niveau ! Ceux qui ne connaissent pas ou n’ont jamais vu les Sleaford Mods en live, foncez ! Le duo de post-punk venu tout droit de Nottingham sillonne le monde depuis 2007 pour dĂ©livrer leur musique venue des tripes. ApprĂŞtez-vous Ă  vous faire retourner dans tous les sens sous le chapiteau.

Écrit par Gaël Rinclin