Le voyage fantasmagorique de Dj Krush au Botanique

Nous voil√† au Botanique pour la venue du DJ Japonais Dj Krush, de son vrai nom Hideaki Ishi. Il ne passe pas souvent par chez nous, alors il √©tait hors de question de rater son apparition dans notre capitale. Le Tokyo√Įte est actif dans la sc√®ne Hip-Hop Japonaise depuis la deuxi√®me moiti√© des ann√©es 80, avec son premier collectif Krush Posse. Une de ses particularit√©s c’est le m√©lange des genres ! Il peut vous passer des remix jazzy, tout comme un bon gros hip-hop bien lourd et entre les deux, passer par un morceau plus √©lectro d√©structur√©. Sa capacit√© √† nous transporter et nous emmener dans des styles diversifi√©s nous √©pate compl√®tement, c’est d’une fluidit√© et d’un naturel d√©concertant.

Le set d√©marre d’ailleurs de cette mani√®re d√©structur√©e, nous faisant √©norm√©ment penser aux artistes du label Californien de musique √©lectronique Brainfeeder dont Flying Lotus est le fondateur. C’est plut√īt frontal comme “musique de chaufffe” et les corps se mettent √† bouger de mani√®re fr√©n√©tique automatiquement. Apr√®s une grosse demie heure, le DJ japonais change l√©g√©rement de registre pour nous faire un petit peu redescendre et nous offre des remix de titres venant d’artistes tel que Portishead (Cowboys et Glory Box) et Dj Shadow (Stem et Organ Donnor) √† la suite, une v√©ritable masterclass enivrante. Encore une grosse demie heure du set qui passe √† toute allure avant qu’il ne se dirige ensuite vers un c√īt√© plus abstract hip-hop. Les beats se font plus lancinants et moins saccad√©s, on constate que toute la salle (√† part, deux √©nergum√®nes derri√®re nous qui n’ont fait que parler) est transport√©e et danse aux rythmes des morceaux mix√©s par Krush.

Fait assez rare avec ce type de performance, on a droit √† un rappel ! Alors que Krush avait ferm√© son laptop et coup√© sa table, il discute et prend une s√©rie de photos avec les fans des premiers rangs. Lorsque l’un d’eux semble lui demander quelque chose et ni une, ni deux, le DJ retourne derri√®re sa table, r√©ouvre son laptop et se lance dans un ultime rappel d√©structur√© et puissant qui termine la soir√©e de la plus belle des mani√®re.

√Čcrit par Ga√ęl Rinclin