C’est près de 7 ans après la sortie du dernier album que RECORDERS fait son retour dans le riche paysage de l’indie-rock belge francophone mais chantant en Anglais. Quelques singles envoyés en éclaireurs ont en effet précédés la sortie, il y a quelques jours à peine, du troisième album du groupe, sympathiquement nommé « Unsent Letters to a Sympathetic Monster ». Et pour fêter sa sortie, le groupe sera au Botanique ce jeudi 23 novembre !

Et avant même d’y avoir laissé une oreille, ce sont nos yeux qui sont restés fixés sur l’inquiétante mais magnifique pochette de l’opus. De quoi ravir les amateurs de déco d’intérieur à base de pochette de disques vinyles. Sur ce nouvel album, ce ne sont pas moins de 12 titres qui cohabitent pour un peu plus de 45 minutes de musique. On retrouve ce qui a fait le succès et le charme des deux premiers albums du groupe : des mélodies entrainantes et une batterie qui cavale gaiement, des guitares, des synthés et la voix de Gordon Delacroix. Cet album est aussi marqué par un titre divisé en deux parties : « Unsent Letters », en duo avec la chanteuse Nola Mann. La première partie, fragile et intime fait ensuite place à une seconde partie plus lumineuse. Autre titre clé de l’album, le single « You and everything in between » dont on vous laisse découvrir le clip ci-dessous.

Alors Girls In Hawaii et Ghinzu, pilliers du rock made in « Fédération Wallonie-Bruxelles » (y a rien à faire, ce n’est pas sexy comme dénomination), surfent actuellement chacun à leur manière sur leurs premiers succès, Recorders se positionne par contre avec fraicheur et ambition dans une approche à la croisée de la pop, du rock et des belles mélodies joliment habillées. Preuve du sérieux du projet, le groupe s’est offert les services de Dave Kutch, producteur américain qui notamment a travaillé avec The Strokes, Billie Eilish et Beyonce. De quoi convaincre les derniers curieux.

Écrit par Jean-Yves Damien