DORIA D : est-ce qu’on est vraiment “Jeune et Con” à 21 ans ?

Au printemps de l’an 2000 un jeune chanteur français déboulait de nul part avec une non-chalance provocatrice. Damien SAEZ envoyait un “Jeune et Con” qui allait tourner en boucle sur les ondes et les chaînes musicales francophones. Ce titre, qui dépeingnait le quotidien et le ressenti de la “Jeunesse France” allait rapidement devenir l’hymne de toute une génération.

21 ans plus tard, la chanteuse belge DORIA D, née en l’an 2000, nous propose une reprise de ce titre devenu mythique sur son premier EP, “Dépendance”, qui vient tout juste de sortir. Musicalement Doria D évolue quelque part entre Claire Laffut, Tanaë, ou même Angèle. Cette reprise de “Jeune et Con” est moins rock et hargneuse, plus pop et mélancolique. Le constat est le même : la génération des 15-20 ans qui est toujours incomprise par ceux qui sont devenus les adultes d’aujourd’hui. Ce titre est accompagné d’un clip tourné aux Grands Près à Mons et qui nous présente une jeunesse insouciante, colorée et tout simplement vivante. Une manière aussi de rendre hommage à ceux qui ont parfois été très rapidement montré du doigt dans la crise du Covid alors qu’ils exprimaient leur envie de vivre aussi pleinement que possible, malgré les contraintes, ces années dorées et éphémères que sont celles de leur jeunesse. #lancienquiradote

“Dépendance”, le premier EP de DORIA D est disponible sur tous les sites de streamings musicaux et on vous le recommande !

Écrit par Jean-Yves Damien