Funky Fool Party : Release pluvieuse, release heureuse !

Mardi dernier, on était à la Release Party de Funky Fool, en l’honneur de la sortie de son tout nouveau single Piece Of Me, paru vendredi dernier sous le label Found Frequencies. Et c’est avec le plus grand plaisir que nous avons enfin assisté à cette soirée, dans le cadre champêtre de La Hulpe.

En effet, c’est au Ernest Restaurant que la fête à eu lieu, sous non pas un soleil de plomb mais sous une drache bien automnale. Release pluvieuse, release heureuse, c’est pas ça le dicton? En tout cas, grâce aux parasols disposés sur la terrasse qui faisaient office de parapluies, on a pu tout de même profiter de cette soirée qui sonnait un potentiel retour à la normale, entre cocktails, tapas et bonne musique.

C’est bien à l’heure que Funky Fool prend place derrière ses platines, et c’est parti pour un live d’une bonne heure. On commence par “Piece Of Me“, une avant-première du single sorti vendredi dernier. Ce nouveau titre électro-pop très summer 2021 est à nouveau une belle réussite, et a eu son petit (grand) succès auprès de l’intimiste public présent -suite à ça, on espère sincèrement qu’il y’a un album en préparation-. L’enchaînement du set se déroule à merveille avec des titres aussi lumineux que dansants tels que Best Mistake, Sad Summer qui nous font toujours autant vibrer. On a également eu droit à d’autres titres bien connus revisités sous la marque de fabrique de Funky Fool, marque qu’il a su peaufiner étape par étape depuis son entrée chez Found Frequencies.

Le public – composé majoritairement de collègues, d’amis, et de famille – danse dans tous les sens, chante à tue-tête les single de l’EP, et honnêtement, ça fait plaisir de recommencer à voir des lives comme celui-ci. Encore plus dans une aussi bonne ambiance, avec beaucoup de good vibes et d’amour de la musique : bref à l’image de l’artiste. La suite du set restera tout aussi qualitative jusqu’au bout, et on a clairement pas envie que ça se termine. Mais… ce ne fut pas le cas de suite! Grâce aux différents DJ’s présents dans la soirée qui ont incroyablement bien repris le set sans baisser en intensité, on en aura pris plein les oreilles. On pense notamment à Antoine Lauffer (membre du duo genevois Godamn) qui a divinement bien joué les prolongations en mettant le feu aux platines, grâce à son DJ-set de folie.

Lors d’une interview parue en février dernier, Funky Fool nous confiait que “les morceaux qui sortent en ce moment (NB: lockdown COVID19) ont moins d’impact car on ne voit plus le rendu live et que du coup, on ne se crée pas de souvenirs liés à ceux-ci” : Pour le coup quelques mois plus tard, on est heureux de pouvoir enfin raconter que l’on s’est crée de sacrés souvenirs lors de cette soirée, celle-ci étant l’une des toute première release party organisée en condition réelles depuis bien (trop) longtemps.

Les plus vaillants auront terminés la soirée bien tardivement, tandis que les autres seront rentrés le sourire aux lèvres (qui goûtaient toujours le Seltzer), et les mélodies plein la tête.

Crédit photos: Kris Saint Patrick

Écrit par Solenn Gousset

Solenn Gousset